Une journaliste espagnole agressée par des partisans de l’ancien dictateur chilien Augusto Pinochet

    131

    Des partisans d’Augusto Pinochet ont violemment interrompu lundi soir à Santiago le commentaire en direct d’une journaliste de la chaîne publique de télévision espagnole TVE. Alors qu’elle s’adressait à la caméra devant l’école militaire où doit se dérouler les funérailles de l’ex-dictateur chilien décédé dimanche, un homme a saisi son micro pour crier en direct : «Espagnols, fils de p…», selon les images montrées en boucle par la chaîne. La journaliste, Maria José Ramudo, a dû ensuite interrompre son commentaire après avoir été copieusement insultée et avoir reçu des objets lancés par la foule. Elle a noté avec flegme, avant l’interruption de la transmission, que ces agressions rendaient son travail «difficile» et a souligné qu’il y avait à proximité «un tas de policiers qui n’intervenaient pas» pour la protéger. TVE va «continuer à informer» le public sur la situation au Chili, «en dépit de l’attitude d’un groupe minoritaire» de sympathisants du général Pinochet, a-t-il précisé.