Vidéos sur le net : La société BitTorrent s’allie à des studios de cinéma et des télévisions

    249

    La société BitTorrent, créatrice de l’un des plus populaires logiciels d’échanges de fichiers sur Internet, a conclu un partenariat avec plusieurs grands studios de cinéma et télévisions pour vendre des films et séries en téléchargement, a annoncé BitTorrent mercredi. BitTorrent, dont le logiciel lancé en 2001 est le pilier des échanges de films piratés sur Internet, explique vouloir lancer en février 2007 une plate-forme de téléchargement payant et légal de films et de séries. Depuis un an, BitTorrent a clairement opté pour la légalité. L’an dernier, la société californienne a décidé d’éliminer de son site Internet les liens vers les contenus pirates des sept grands studios membres de la Motion Picture Association of America. En mai, elle a conclu un premier accord avec les studios Warner pour pouvoir vendre plus de 200 films Warner et séries télé, dont des titres comme «Harry Potter et la coupe de feu». L’accord annoncé mercredi, bien plus large, a été conclu notamment avec les studios Paramount (groupe Viacom), la 20th Century Fox (groupe News Corp), les chaînes des réseaux MTV et G4, Palm Pictures et la chaîne du câble Starz Media. Il prévoit que BitTorrent vendra sur son site des séries et des films, généralement le jour de la sortie du DVD, protégés contre le piratage : les films ne pourront être regardés que sur un ordinateur ou un lecteur portable, mais pas gravés sur un DVD ni regardés sur un lecteur DVD de salon. Le nouvel accord intègrera des titres comme «Mission Impossible III», «Ghost in the Shell», ou des séries comme «24 heures». BitTorrent était jusqu’à récemment le cauchemar de l’industrie cinématographique, qui estime avoir perdu en 2005 plus de 6 milliards de dollars à cause des films piratés qui circulent sur Internet.