«Vivre d’amour: Mireille Darc à la rencontre des religieuses (diffusion sur France5 les 3 à 21h45 et 12 avril à 14h45)

    180

    Des prostituées aux détenues en passant par les actrices porno, l’actrice et réalisatrice Mireille Darc qui fouille avec sa caméra l’univers des femmes a consacré son dernier documentaire «Vivre d’amour» à la vie des religieuses, que France 5 diffusera début avril. «Mon sujet c’était de rencontrer des religieuses», a raconté l’actrice lors de la présentation du documentaire de 54 minutes tourné l’an dernier, qui sera projeté mardi 3 avril à 21h40 et jeudi 12 avril à 14h30. «J’aimais leur point de vue. J’ai rencontré ces femmes qui ont toutes eu la vocation», dit-elle. Pour réaliser ces portraits des femmes de Jésus, qui font voeu de chasteté, pauvreté et obéissance, Mireille Darc s’est rendue dans plusieurs congrégations. Mais elle s’est fixée sur l’ascèse des Carmélites de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), les Xavières en civil des HLM défavorisés de La Rochelle (Charente-Maritime) et les Soeurs de Jérusalem, une congrégation récente basées à Vézelay (Yonne) mais aussi à Paris. Novices ou confirmées, ces femmes ont des journées bien remplies car il leur faut aussi gagner leur vie. «Les soeurs ont besoin de travailler. Elles se débrouillent, elles ont besoin de cela pour que leur communauté puisse fonctionner», explique Mireille Darc. «Elles sont en train de disparaître. C’est un problème de sécurité sociale», martèle la réalisatrice qui a suivi, l’une en cours de catéchisme à l’école, l’autre, médecin, à l’hôpital ou encore dans les cuisines pour produire des petits gâteaux destinés à la vente. Dans ce document audiovisuel où l’on entend énormément les rires de celles qui sont entrées dans les ordres il y a 1 ou 50 ans, Mireille Darc interroge ces femmes sur leurs certitudes, leurs doutes, leur féminité.