4G en Chine : Alcatel-Lucent retenu par China Telecom

322

L’équipementier français en télécommunications Alcatel-Lucent a indiqué lundi avoir été retenu par l’opérateur de téléphonie China Telecom parmi les trois principaux fournisseurs sélectionnés pour le déploiement de ses services très haut débit mobile (4G) à travers la Chine.  «La technologie LTE d’Alcatel-Lucent sera déployée dans 40 villes de 12 provinces chinoises» dont les métropoles Shanghai et Suzhou, précise le groupe dans un communiqué. Le nom des autres fournisseurs retenus n’a pas été transmis. Le recours à ces prestataires s’inscrit, précise Orange, dans la mise en oeuvre par China Telecom d’une nouvelle technologie visant à «renforcer la performance de son réseau et satisfaire un nombre croissant d’abonnés qui attendent la vitesse, les capacités et l’efficacité supplémentaires offertes par le LTE» (Long term evolution) une norme de technologie évolutive pour les réseaux mobiles. Le groupe chinois, qui compte actuellement près de 186 millions d’abonnés mobiles, souhaite étendre ses services dans des régions de Chine qu’il couvre déjà et d’autres qu’il ne couvre pas encore après l’attribution de licences FDD-LTE par le gouvernement. L’accord avec Alcatel-Lucent «intervient après un premier contrat de déploiement pilote signé en décembre 2013», précise le groupe. «La demande en LTE est en train d’exploser en Chine et grâce à ce déploiement, China Telecom peut rapidement lancer ses services et maintenir sa compétitivité, en offrant à ses clients les vitesses et la performance très haut débit qu’ils attendent», a affirmé Luis Martinez Amago, DG d’Alcatel-Lucent Shanghai Bell cité dans le communiqué.