62% des 16-34 ans ont donné une seconde vie à leur ancien mobile (Recommerce)

34

Recommerce, le spécialiste des produits high tech reconditionnés, analyse les résultats de sa 5e édition du baromètre «le marché du mobile d’occasion». Après avoir livré les grandes tendances 2022, Recommerce s’intéresse aux 16-34 ans et dévoile leurs usages par rapport à leurs aînés. Il ressort de cette étude que plus de 44% des 16-34 ans ont déjà acheté un mobile d’occasion (vs. 37% de moyenne nationale).

L’acte d’achat d’occasion s’est installé dans le quotidien des Français et notamment auprès des plus jeunes, c’est ce que révèle le dernier Baromètre Recommerce. En effet, là où les Français sont 37% à avoir déjà acheté un mobile d’occasion, les 16-34 ans sont plus nombreux à s’être lancé : + de 44%.

Loin devant les 50-65 ans qui ne sont que 30% à avoir passé le cap. Cette tendance devrait s’amplifier au regarde de la crise actuelle du pouvoir d’achat. Le marché de l’occasion est depuis plusieurs années boosté par des motivations écologiques et économiques qui concernent tous les Français.

On retrouve ces mêmes motivations chez les 16-34 ans, qui sont 63% à être intéressés par les modèles d’occasion pour leur prix avantageux (qui reste la motivation première, toute tranche d’âge confondue), et 35% pour des raisons écologiques.

En revanche, on trouve des disparités chez les personnes pas encore convaincues par le reconditionné et les mobiles d’occasion. Parmi les freins évoqués par les personnes interrogées, 35% des 16-34 ans avouent avoir un manque de confiance envers les revendeurs, là où la moyenne nationale n’est qu’à 28%.

Cette tranche d’âge est également la plus exigeante quant à l’origine des produits achetés : 34% vs. 29% moyenne nationale. Cette exigence traduit la volonté des jeunes générations de consommer de manière plus responsable et de devenir de véritables «consomm’acteurs». A noter aussi que si les jeunes

générations achètent plus en occasion que leurs aînés, que font-ils de leurs anciens smartphones une fois qu’ils ne s’en servent plus ?

De manière générale, les jeunes générations ont plus de facilités à donner une seconde vie à leur ancien mobile. En effet, 62% des 16-34 ans ont revendu, donné ou recyclé leur ancien appareil, là où la moyenne nationale ne s’élève qu’à 57%, et où la tranche d’âge des 50-65 ans n’est qu’à 48%.

Au final, que ce soit pour l’achat de smartphones de seconde main ou pour donner une seconde vie à leur vieux mobile, les jeunes demeurent plus engagés dans l’Economie Circulaire que leurs aînés!