A. BATTESTI (Meta) : «Nous sommes déterminés à continuer à collaborer avec la SACD»

446

Meta et la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) ont signé un accord relatif à l’utilisation du répertoire de la SACD sur les plateformes du groupe, Facebook et Instagram principalement. L’occasion pour média+ d’évoquer cet accord avec Anton BATTESTI, Directeur des Affaires publiques de Meta France.

media+

Meta et la SACD ont signé un accord. À quoi correspond cet accord ?

Anton BATTESTI

Cet accord porte sur l’utilisation des œuvres du répertoire de la SACD sur les plateformes du groupe Meta en France, en Belgique et au Luxembourg. Grâce à lui, les utilisateurs pourront regarder et partager librement, notamment sur Facebook et Instagram, tous les contenus des auteurs regroupés au sein de la SACD. C’est une avancée majeure qui témoigne une nouvelle fois de l’engagement de notre entreprise au service de la promotion de la création audiovisuelle et de la protection du droit d’auteur.

media+

Avec cet accord, les autrices et auteurs de la SACD recevront-ils une rémunération de Meta ?

Anton BATTESTI

Cet accord a été trouvé grâce à une collaboration étroite et une approche axée sur les données d’évaluation de la présence des œuvres du répertoire de la SACD sur les plateformes de Meta. En application de cet accord, les autrices et auteurs des œuvres dont les droits sont gérés par cet organisme seront rémunérés en conséquence au travers de la SACD.

media+

Cet accord vient-il perturber votre modèle économique ?

Anton BATTESTI

Bien au contraire, nous sommes heureux d’avoir pu conclure cet accord qui respecte à la fois l’intérêt des auteurs et le modèle économique de notre entreprise. Meta développe des produits qui rapprochent les gens, les aident à se mettre en relation et leur permettent d’échanger et de partager. Et cet accord encourage nos utilisateurs à partager avec leur entourage encore plus de contenus qui ont du sens à leurs yeux.

media+

Comment accompagnez-vous les ayants droit ?

Anton BATTESTI

L’accompagnement des ayants droit prend de nombreuses formes chez Meta. Nous avons une longue expérience de collaboration fructueuse avec les acteurs de l’écosystème culturel et les titulaires de droits pour promouvoir les œuvres audiovisuelles et protéger la propriété intellectuelle en France et dans le monde, au travers par exemple d’accords en France avec la SACD, la Scam ou la Sacem, ou de partenariats avec le CNC et l’ALPA. Cela s’accompagne également du développement depuis plusieurs années d’outils comme Rights Manager qui permettent aux ayants droit de contrôler en quelques clics où, quand et comment leurs œuvres sont partagées sur les plateformes de Meta.

media+

D’autres accords sont-ils en discussion avec la SACD ?

Anton BATTESTI

Le travail mené avec la SACD ne s’arrête pas avec la signature de cet accord. Nous sommes déterminés à continuer à collaborer avec la SACD, les organismes de gestion collective des droits d’auteur et l’ensemble des acteurs de l’écosystème culturel pour promouvoir la création audiovisuelle, accompagner les artistes et protéger la propriété intellectuelle.