A. de GEMINI (Deezer France) : « Deezer se porte bien, nous sommes le leader en France avec près de 40% de part de marché ».

595

Deezer, service de streaming made in France, vient de lancer une mise à jour de son application et site web ainsi qu’un nouveau logo. Objectif pour la plateforme : conserver sa place de leader sur le marché français et toucher au mieux les millennials. L’occasion pour média+ de rencontrer Alexis De GEMINI, Directeur Général France de Deezer.

MEDIA +

Vous annoncez une mise à jour de votre application mobile et de votre site web. Pourquoi ces changements et quels sont les objectifs recherchés ?

ALEXIS DE GEMINI

Nous faisons évoluer régulièrement notre service. L’application et notre site web ont en effet bénéficié d’un nouveau design avec un player revisité et tout en couleurs. Nous avons voulu simplifier encore plus la navigation, la rendre plus agréable afin de donner encore plus de valeurs à nos différents contenus et univers musicaux.

MEDIA +

Vous présentez aussi un nouveau logo …

ALEXIS DE GEMINI

Cette dernière mise à jour repose essentiellement sur ce nouveau logo et une nouvelle identité de marque. C’est l’évolution la plus marquante. Deezer est né en 2007. L’ancien logo avait donc plus de 10 ans.

MEDIA +

Comment se porte le marché du streaming audio ?

ALEXIS DE GEMINI

Le marché du streaming se porte plutôt bien puisqu’il représente 90% des revenus du numérique. Selon le SNEP, les revenus du streaming ont augmenté de 26% en 2018, dont 81% provenant d’abonnés payants. Il a généré 57,6 milliards de streams, en hausse de 36% par rapport à l’année précédente. A noter également que le chiffre d’affaires du streaming par abonnement constitue la première source de revenus de l’industrie de la musique. Dans ce contexte, Deezer contribue considérablement à cette dynamique en tant que leader du marché français en termes de revenus.

MEDIA +

L’émergence des podcasts et des enceintes connectées peut-elle redonner un souffle à ce marché ?

ALEXIS DE GEMINI

Le marché n’a pas forcément besoin d’un souffle au regard de ces résultats et de son évolution constante. Néanmoins, nous sommes dans un environnement très concurrentiel, marqué aussi par des évolutions technologiques constantes. Dans ce contexte, nous devons être réactifs et nous adapter à toutes ces mutations. C’est pourquoi notre service est accessible sur de nombreuses enceintes connectées. En ce qui concerne les podcasts, Deezer a depuis 3 ans, agrégé et construit un catalogue assez conséquent de podcasts pour la France. Nous donnons accès à 800 radios nationales et locales. Le podcast est aujourd’hui complémentaire de la musique. Les utilisateurs sont plus engagés et passent plus de temps sur le service. Ainsi, nous contribuons à faire aussi de l’audio le support favori des Français.

MEDIA +

Le taux de pénétration du streaming en France n’est que de 7%. Comment augmenter ce chiffre ?

ALEXIS DE GEMINI

Selon les derniers chiffres du SNEP, le marché français a atteint 5,5 millions d’abonnés payants fin 2018 contre 4,4 millions fin 2017, soit une augmentation de 25% en un an. Cela nous donne une pénétration d’environ 8%. En tant qu’acteur du streaming, nous avons donc encore du chemin à faire et un potentiel pour faire évoluer ce chiffre. D’autres pays comme la Suède, les US et UK sont bien plus avancés avec des taux au-delà de 15%. La hausse de la pénétration est donc possible. Cette croissance devrait être tirée par les jeunes qui comprennent de plus en plus l’intérêt de s’abonner à des services légaux au vu de leur «dépendance» à la musique mais aussi par la continuité de la digitalisation des cibles plus âgées.

MEDIA +

Quelle est l’ambition de Deezer à court et moyen-long termes ?

ALEXIS DE GEMINI

Notre enjeu est de conserver notre place de leader sur le marché français et d’être dans les 5 premiers acteurs mondiaux. Nous souhaitons continuer à capitaliser sur notre différence. Deezer a été le premier service de musique à éditorialiser son offre musicale et à l’humaniser. Nous souhaitons enrichir sans relâche notre offre, proposer encore plus de contenus exclusifs et personnaliser encore plus l’expérience utilisateurs. Par ailleurs, nous allons continuer à proposer un contenu musical adapté en fonction des pays ou zones géographiques. Autre sujet sur lequel nous travaillons, nous souhaitons également vivement faire évoluer le système de rémunération des artistes afin de le rendre plus juste. Il s’agirait d’avoir une répartition des revenus en fonction des écoutes réelles de chaque abonné. Aujourd’hui la rémunération est calculée sur la base d’une part de marché appliquée à l’ensemble des écoutes.

MEDIA +

Comment se porte Deezer ?

ALEXIS DE GEMINI

Deezer se porte bien, nous sommes le leader en France avec près de 40% de part de marché. Nous avons 15 millions d’utilisateurs actifs par mois dans le monde. Deezer est aujourd’hui le seul acteur français du streaming au milieu des géants du reste du monde. Nous sommes une licorne française, nous devons être fiers de cette réussite «made in France».