A. HENRIQUET (Ah ! Production) : «On a pour projet la série «J-C 1er» (12X26’) avec Jean-Claude Van Damme pour Canal+»

404

Espace PROD : Antoine HENRIQUET, Fondateur et DG d’Ah ! Production

média+ : Nouveau magazine pour France 4 en Prime dès le 1er décembre avec «Le Plein de Sensation». Quelle est votre logistique de production ?

Antoine HENRIQUET : «Le Plein de Sensations» se positionne comme un magazine de divertissement dans lequel 3 explorateurs (Carole Tolila, Laurent Maistret et Artus) partent à la découverte de lieux exceptionnels que l’on rêve de visiter en famille. On a fourni à la chaîne 4 émissions de 90’. Dans chacune d’entre elles, 3 destinations différentes par émission aux quatre coins de la planète. C’est assez ambitieux en termes de production pour une production dédiée à la TNT. Par lieu, cela représente 3 à 4 jours sur place avec 5 ou 6 personnes. Il s’agit d’une logistique importante à mettre en place. Chez Ah ! Production, on détient ce savoir-faire sur la TNT. Le secret ultime, c’est la préparation. Notre équipe de casting et de repérage est importante.

média+ : Dans un style, «La Villa des Cœurs Brisés» revient quotidiennement le 21 novembre à 18h35 sur NT1…

Antoine HENRIQUET : Oui, et c’est un gros enjeu pour nous. En production, c’est une équipe de 50 personnes, 2 mois de tournage dans une destination à l’étranger. Sur la 1ère saison, nous étions à 280.000 téléspectateurs en moyenne pour une programmation à 17h30. Nous étions très bons sur les cibles : leader TNT et 3ème chaîne nationale sur les femmes de moins de 50 ans (6,7% de pda). [9,4% sur les 15-25 ans et 8,2% sur les 15-34]. Nouveauté cette année, après la quotidienne, on enchaîne avec «La Villa, le débrief» présenté par Christophe Beaugrand avec Elsa Fayer.

média+ : S’agit-il de votre 1ère téléréalité en tant que producteur ?

Antoine HENRIQUET : Non, nous avions déjà produit «Giuseppe Ristorante» et «Les Anges Gardiens» pour NRJ12 ainsi qu’«Adam et Eve» pour D8. Cela fait plusieurs années que j’entends dire que la téléréalité, c’est fini. Mais c’est faux ! Il suffit juste d’en faire un peu différemment. En revanche, les émissions un peu trash ne fonctionnent plus.

média+ : En même temps, vous aviez osé «Adam et Eve» avec des candidats nus…

Antoine HENRIQUET : C’est un autre genre ! Pour moi il s’agissait davantage d’une expérience autour des sentiments. La nudité sur «Adam et Eve» n’était pas gratuite. Elle permettait aux candidats de se découvrir différemment. C8 ne nous a pas recommandé de numéros même si la moyenne de l’émission était bonne, aux alentours de 800.000 téléspectateurs. La France était le seul pays où la nudité était floutée.

média+ : Quelle est votre politique d’acquisition de formats ?

Antoine HENRIQUET : Nous préférons créer. Nous n’avons pas fait d’acquisitions dernièrement. D’ailleurs, les formats étrangers sont de moins en moins nombreux. Ça nous incite à produire des programmes originaux.

média+ : Et la fiction?

Antoine HENRIQUET : Nous avons un projet de fiction pour Canal+ avec Jean-Claude Van Damme. On devrait repartir avec lui dès qu’il a aura terminé son engagement aux Etats-Unis avec Amazon. Notre série s’appelle «J-C 1er» (12X26’). Les épisodes sont écrits. Et dans la série, il devient le premier ministre de la Belgique.

média+ : Parmi les formats créés, parvenez-vous à les vendre ?

Antoine HENRIQUET : Deux pays portent un intérêt très important sur «La Villa des Cœurs Brisés». Newen en est le distributeur. Je suis un peu superstitieux, j’attends donc que l’on signe pour en parler davantage. «Tahiti Quest» plaît aussi en ready-made.

média+ : Audience en baisse pour «Tahiti Quest» saison 3  sur Gulli. Une explication ?

Antoine HENRIQUET : Cette année, nous n’avons pas été programmé pendant les vacances scolaires. Et comme les enfants sont prescripteurs sur ce type de programmes, ça peut avoir un impact sur les audiences. Pendant les congés, nous étions montés à 600.000 téléspectateurs.

média+ : Et la production de documentaires ?

Antoine HENRIQUET : Nous fournissons régulièrement à C8 des films de 90’ en Prime avec la collection «La Folle Histoire de…». On en a déjà fabriqué une dizaine et on en prépare d’autres. Avec RMC Découverte, nous développons 3 autres films après avoir produit un documentaire de 90’ sur la Gare du Nord.

Ah ! Production, toujours indépendant ?

Oui, c’est le cas. Des groupes nous approchent actuellement pour nous racheter mais j’aime mon indépendance. Si c’est juste pour une opération capitalistique, ça ne m’intéresse pas vraiment. Il faut que ça ait du sens. Nous sommes une société vraiment dédiée aux chaînes. Sur chaque production, on joue notre réputation. 

Coordonnées :

305 Avenue le Jour Se Lève 305 Avenue le Jour Se Lève, 92100 Boulogne-Billancourt

Date de création : 2009

Dirigeant : Antoine Henriquet, DG

Productions : «Tahiti Quest» (Gulli) : «La Villa des Cœurs Brisés» (NT1) ; «La Folle Histoire de…» (C8) ; …