Affaire Grégory: la veuve et la belle-soeur de Marie-Ange Laroche déboutées contre France 3

    135

    La veuve et la belle-soeur d’un protagoniste de l’affaire Grégory, Bernard Laroche, ont été déboutées de leur action contre France 3, dont le téléfilm diffusé fin octobre 2006 n’a pas été jugé diffamatoire par le tribunal de grande instance de Nanterre, a-t-on appris jeudi. Marie-Ange Laroche et Murielle Bolle, veuve et belle-soeur de Bernard Laroche, avaient assigné France 3 et le président de France Télévisions, Patrick de Carolis, pour diffamation, estimant que le téléfilm «L’Affaire Villemin» diffusé fin octobre 2006 visait à «démontrer la culpabilité de Bernard Laroche aidé par Murielle Bolle». Bernard Laroche avait été mis en examen pour l’assassinat de Grégory et écroué en novembre 1984, après avoir été accusé par Murielle Bolle, alors adolescente, qui s’était ensuite rétractée. Remis en liberté en février 1985, M. Laroche avait été tué en mars par Jean-Marie Villemin, le père du petit garçon, qui avait été condamné en 1993 à cinq ans de prison dont un avec sursis par la Cour d’assises de Dijon. La 1ère chambre civile du tribunal de grande instance de Nanterre a notamment estimé que «le téléfilm en cause ne cherche nullement à désigner un coupable du meurtre de l’enfant mais relate l’histoire d’une «dérive médiatico-judiciaire sans précédent», telle qu’elle a été vécue par le couple Villemin (…)».