Arrêt de la pub à France Télévisions: rejet unanime du comité de groupe

    171

    Le comité de groupe de France Télévisions a rejeté à l’unanimité vendredi le projet de suppression de la publicité au sein du groupe public et demandé au P.-D.G. Patrick de Carolis de s’opposer au «plan social présidentiel», dans une déclaration rendue publique. Dans une déclaration commune lue au début du comité de groupe, les syndicats CGT, CFDT, FO, CFTC, SNJ, CSA, SITR et SRCTA ont rejeté «unanimement» cette perspective. Ils ont demandé à M. de Carolis de «s’opposer à ce plan social présidentiel» et réclamé une «véritable réforme, ambitieuse et dynamique, dans laquelle le groupe aurait les moyens de piloter son destin». Le comité de groupe a souligné «l’extrême inquiétude» chez les 11 000 salariés du groupe après l’annonce de Nicolas Sarkozy sur un projet de suppression de la publicité à France Télévisions. A l’issue d’un entretien avec le Premier ministre François Fillon, M. de Carolis, P.-D.G. du groupe, avait annoncé jeudi que le groupe conserverait «la totalité de son périmètre actuel» et que la compensation d’un éventuel abandon de la publicité serait «intégrale». «M. de Carolis a essayé de rassurer les salariés en marquant sa confiance dans les assurances de M. Fillon», a indiqué un représentant du SNJ-CGT.