Audiences : TF1 a limité les dégâts en mars malgré son conflit avec Canal+

159

TF1 a limité les dégâts en mars malgré son conflit avec Canal+, avec une part de marché en nette baisse par rapport à un an plus tôt, mais en forte progression par rapport à février, selon des chiffres publiés mardi par Médiamétrie. Bien que les abonnés à Canal+ aient été privés d’accès direct aux chaînes du groupe TF1 pendant plusieurs jours début mars (et même plusieurs semaines dans le cas de LCI) en raison d’un différend commercial, la filiale de Bouygues s’est maintenue sans surprise en tête des audiences.

Selon Médiamétrie, la première chaîne a enregistré une part d’audience (pda) de 20,3%, en recul de 0,7 point par rapport à un an plus tôt. En revanche, elle ressort en hausse d’un point par rapport à février, portée notamment par la soirée des Enfoirés. Même si le spectacle, pour lequel Canal+ avait rétabli totalement l’accès à la chaîne à ses abonnés le 9 mars, a cette année réuni moins de 10 millions de téléspectateurs. Le service public a suivi le mouvement exactement inverse, privé de l’effet JO qui avait joué à plein en sa faveur en février: France 2 affiche une part d’audience de 12,8% en mars, en hausse de 0,7 point par rapport à un an plus tôt mais en chute de 1,1 point par rapport au mois précédent. Quant à France 3, elle gagne 0,4 point sur un an, à 9,5% de part d’audience, mais cède 1,2 point par rapport à février. Parmi les autres grandes chaînes, M6, à la peine et régulièrement derrière France 3 depuis la rentrée 2017, est stable sur un mois mais perd 0,4 point sur un an, à 9,2% de part d’audience. Arte s’affiche en légère progression sur un an comme sur un mois, à 2,4% de part d’audience. France 5 se maintient quant à elle à 3,7% et France 4 cède 0,1 point à 1,6% de part d’audience. C8, la chaîne gratuite de Canal+, cède 0,4 point sur un an, à 3,3% de part d’audience, mais reprend des couleurs par rapport à février. La chaîne cryptée grignote 0,2 point sur un an, à 1,3%. Parmi les chaînes d’info, BFMTV reste en tête, avec 2,4% de pda, mais cède 0,5 point sur un an, l’effet présidentiel qui avait soutenu ses audiences l’an dernier s’étant entretemps dissipé.

LCI, pourtant fortement impactée par le conflit entre sa maison-mère, ne cède que 0,1 point sur un an, à 0,6%, à égalité avec CNews, tandis que franceinfo se maintient à 0,3% de part d’audience. Enfin, par groupe, France Télévisions réduit son écart sur TF1 avec pda en baisse de 2,4 points sur un mois à 27,9% de part d’audience, contre 27,5% (+1 point) pour le groupe privé. M6 (M6, W9, 6Ter) gagne 0,1 point à 13,4%. Enfin, le groupe NextradioTV (SFR/Altice), qui regroupe BFMTV, Numéro 23 et RMC Découverte, gagne 0,1 point sur un mois à 6%, tandis que Canal+ et NRJ ressortent tous deux en progression, à 6,3 et 2,5% respectivement.