Axel Springer: SeLoger.com fera l’objet d’un retrait obligatoire le 6 avril

475

La société Internet française SeLoger.com fera l’objet le 6 avril d’un retrait obligatoire sur les actions encore non détenues par l’allemand Axel Springer, déjà propriétaire de 98,65% de son capital, selon un avis de l’Autorité des marchés financiers (AMF) mercredi. Le titre du site d’annonces immobilières sur Internet avait été suspendu mercredi matin peu avant l’ouverture de la Bourse de Paris, à la demande de la société et dans l’attente d’un communiqué. A la date limite de son offre publique de rachat (OPA) le 21 mars, le groupe allemand de médias Axel Springer détenait déjà 98,65% du capital de SeLoger.com. Conformément à la réglementation, l’offre avait été rouverte une dizaine de jours pour permettre aux minoritaires de céder leurs titres. Mercredi, l’AMF a indiqué qu’«à l’issue de la réouverture de l’offre», Axel Springer détenait toujours le même pourcentage du capital et que «les actionnaires minoritaires représentaient 1,32% du capital et des droits de vote de la société».
Le «retrait obligatoire» de ces titres non apportés à Axel Springer «se fera le 6 avril, au prix de 38,05 euros par action», a précisé l’Autorité des marchés financiers. Le groupe allemand était entré en septembre dans le capital de SeLoger.com. Il avait relevé à la mi-janvier son offre, qui avait au départ été rejetée par la société, proposant alors 38,05 euros par action, un prix valorisant SeLoger.com à 630 millions d’euros.