B. KRUG (Médiamétrie) : « Chaque jour, 4 internautes sur 10 surfent exclusivement sur mobile »

483

Que retenir de «L’Année Internet 2019» ? Médiamétrie vient d’en dresser le bilan. Entre surconsommation et tri sélectif, le marché affiche un dynamisme toujours incontestable. Analyse avec Bertrand KRUG, Directeur du Département Internet de Médiamétrie.

Le marché de l’internet est-il devenu mature ?

Le nombre d’internautes se stabilise à 53,1 millions/mois. En revanche, nous observons une accélération des usages puisque 45 millions de Français se rendent chaque jour sur internet (soit 2 millions de plus en 1 an). Tout cela est porté essentiellement par le mobile. Il y a un potentiel de croissance important puisque la fracture numérique existe encore en France. Près de 10 millions de Français ne se connectent pas à internet.

Le surfe sur mobile a-t-il une position dominante ?

Le mobile est largement le premier écran pour se connecter à internet. Les Français y passent 1h24/jour, soit quasiment 2/3 du temps passé sur le web. Il faut souligner que 75% des Français disposent d’un smartphone. Pour les 15-24 ans, internet et mobile ne font qu’un. Chaque jour, 7 jeunes sur 10 se connectent sur internet mais uniquement sur mobile. Ils délaissent ainsi ordinateur et tablette, ce qui change considérablement la manière dont les sites et les applications doivent s’adapter pour délivrer du contenu.

A qui profite cette évolution des usages ?

Internet est porté par des marques puissantes. Les sites d’actu s’en sortent très bien (+22% du temps passé en 1 an) et les jeunes en sont de plus en plus consommateurs : 80,6% d’entre eux les visitent chaque mois. On observe aussi une diversité des usages liés à des enjeux sociétaux sur le gaspillage, l’économie circulaire et les déplacements.

Les disparités de consommation internet entre Français sont-elles marquées ?

Oui, très clairement. Près de 8 millions de Français consomment internet jusqu’à 7 heures/jour. C’est un profil plutôt jeune avec beaucoup de connexions sur les réseaux sociaux. Paradoxalement, 50% des Français y passent environ 1 heure/jour. Les comportements sont donc très différents. Mais en gros, plus on est jeune, plus on surfe.

Quelle est la tendance de fond sur les réseaux sociaux ?

Facebook reste de loin le 1er réseau social en France. C’est le plus visité avec 24 millions de Français qui s’y rendent chaque jour. Après, il y a des comportements différents en fonction des tranches d’âge. Chez les moins de 25 ans, c’est plutôt Snapchat et Instagram. TikTok attire les très jeunes ados et au-delà de 25 ans, Facebook reprend la main.

Comment les offres vidéo (gratuites, payantes, freemium) sont-elles perçues ? Près de 4 Français sur 10 regardent des vidéos sur internet quotidiennement et sous toutes ses formes. Elles peuvent être à la fois gratuites, notamment sur les sites de catch-up ou sur YouTube, mais aussi payantes avec la SVOD. Sur les écrans internet, la vidéo à la demande par abonnement ne représente que 27% du temps passé (le reste est consommé sur l’écran TV).  Autre phénomène, la création de rendez-vous autour de la vidéo. Twitch est une plateforme en plein essor (3,5 millions de visiteurs uniques/mois) et dont le contenu est destiné à une communauté de gamers mais qui s’ouvre à d’autres producteurs de contenus et à des émissions live avec rendez-vous fixes à l’image de ce que fait Webedia avec «LeLive». Internet s’inspire des médias historiques avec cette notion de live et d’éditorialisation.