B. LOUVET (CANNESERIES) : «Du 27 mars au 1er avril, Cannes devient la capitale internationale de la série»

356

Hier matin, dans le cadre d’une conférence de presse, le festival CANNESERIES, dont la 3ème édition se tiendra du 27 mars au 1er avril, a présenté ses nouveautés, sa sélection, ainsi que ses ambitions en 2020. Entretien avec Benoît LOUVET, Directeur Général de CANNESERIES.

media+

Vos ambitions sont-elles renouvelées concernant le rayonnement de CANNESERIES ?

Benoît LOUVET

Absolument ! Nous faisons monter en puissance le festival grâce à la qualité des séries sélectionnées. Hors compétition par exemple, nous avons réussi à faire venir de grandes plateformes comme Disney+ avec «The Mandalorian» en ouverture, Amazon Prime Video pour «The Walking Dead : World Beyond» et «Upload» en première internationale, sans oublier CANAL+ avec ses séries «Validé» et «Le bureau des légendes» saison 5 en clôture. Au programme également, deux compétitions internationales avec 10 films et 10 séries courtes, des rendez-vous avec des intervenants du monde entier, des programmes d’aide au développement et à l’écriture, et un nouvel espace «CANNESERIES LAND» dédié à la découverte des talents de demain. A ce titre, CANNESERIES devient du 27 mars au 1er avril, la capitale internationale de la série. Au-delà d’une programmation exigeante, on ne change pas les codes de notre événement à la fois pop, glamour et international. Parmi les talents invités, Judith Light («Madame est servie») se verra remettre un «Icon Awards», Sydney Sweeney («Euphoria», «The Handmaid’s Tale») recevra un «Rising Star Award» et David Hasselhoff sera notre invité d’honneur.

media+

Dans la partie dédiée aux professionnels, sur quoi capitalisez-vous ?

Benoît LOUVET

Nous inaugurons le «CANNESERIES WRITERS CLUB», né d’une envie partagée d’offrir un lieu d’échanges, de transmission et de créativité aux scénaristes. Cette initiative s’inscrit pleinement dans la stratégie de soutien au développement de la filière audiovisuelle menée par la Ville de Cannes. Sous forme de masterclass ou de tables rondes, cet événement privé réunira 40 scénaristes qui partageront leurs expériences. Et pour la 3ème année consécutive, nous proposons «CANNESERIES Institute», une résidence d’écriture qui accueillera huit étudiants internationaux à Cannes, du 27 mars au 1er mai 2020. L’objectif étant de permettre aux scénaristes en herbe d’exprimer leur talent et de leur offrir l’opportunité de développer leur série avec CANAL+.

media+

De quel budget dispose CANNESERIES ?

Benoît LOUVET

Comme l’an dernier, notre budget est de 3,5M€. Parmi nos principaux partenaires, les collectivités locales (mairie de Cannes, département des Alpes-Maritimes, la région Sud) mais aussi CANAL+, Renault, Air France ainsi qu’une myriade de partenaires médias et autres.

media+

Quel regard portez-vous sur la profusion de séries disponibles sur le marché ?

Benoît LOUVET

Pour un festival comme le nôtre, c’est royal ! Nous défrichons le terrain et nous faisons découvrir non seulement des séries mais aussi des talents à des diffuseurs. Nous sommes très fiers de voir que beaucoup de séries présentées chez nous ont ensuite été achetées. Et concernant l’état du marché des séries, il est fort probable que dans quelques années, le téléspectateur se retrouve face à une profusion d’offres à laquelle il ne comprendra plus rien. Il y aura sûrement des gagnants et des perdants parmi les plateformes…