BFM Lyon se lancera «cet été» à la place de Télé Lyon Métropole (TLM)

166

BFM Lyon se lancera «cet été» à la place de Télé Lyon Métropole (TLM), qu’Altice a achetée fin 2018, ont annoncé les dirigeants du groupe jeudi. Avec cette nouvelle chaîne locale d’information en continu, Altice veut «inventer un modèle nouveau pour l’information locale en France, qui est assez peu développée à la télévision», a affirmé lors d’une conférence de presse Alain Weill, le PDG d’Altice France. «D’autres projets pourraient peut-être se concrétiser (ailleurs) dans les mois qui viennent», a précisé Damien Bernet, directeur exécutif du Pôle Média d’Altice. Le groupe compte aussi sur l’autorisation possible de la publicité adressée à la télévision, qui adapte les spots aux téléspectateurs en fonction des données qu’ils partagent, dans le cadre de la future réforme de l’audiovisuel. Altice s’est félicité des résultats de sa première chaîne locale BFM Paris, lancée en 2016 sur le modèle des chaînes locales américaines, qui attire désormais 500.000 téléspectateurs chaque jour selon son propriétaire. La quinzaine de reporters de BFM Lyon, en cours de recrutement, filmera au smartphone et présentera les actualités depuis le studio lyonnais, avec une régie à Paris. Alors que la publicité locale a été «laissée» à Google et Facebook, «on veut offrir de la puissance aux annonceurs en local», a souligné Damien Bernet, citant les promoteurs immobiliers, les concessionnaires auto, les acteurs de la distribution ou les restaurateurs, à qui pourraient être proposés des «tickets d’entrée à 1.000 ou 2.000 euros». La chaîne lyonnaise, qui fêtait ses 30 ans en 2018, diffuse du nord de l’Isère (Vienne et Bourgoin-Jallieu) à la région de Villefranche sur Saône et couvre un bassin de deux millions d’habitants.