Bolloré franchit le seuil des 5% du capital de Vivendi et devient le 1er actionnaire

606

Le groupe Bolloré est devenu le 1er actionnaire de Vivendi en franchissant le seuil des 5% du capital, après la cession de ses 2 chaînes Direct 8 et Direct Star au Groupe Canal+, filiale de Vivendi, ont annoncé mardi les 2 groupes. «Le groupe Bolloré annonce, comme cela était prévu, avoir franchi le seuil de 5% du capital de Vivendi», a-t-il expliqué dans un communiqué, dans lequel il affirme détenir 66 millions de titres au 10 octobre 2012. Bolloré a ainsi atteint le «niveau de participation» qu’il souhaitait «atteindre et conserver sur le long terme» dans Vivendi, dont il est ainsi devenu le 1er actionnaire institutionnel. L’Autorité des marchés financiers (AMF) a confirmé le franchissement du seuil de 5% à la suite d’une acquisition d’actions Vivendi sur le marché. Selon elle, le groupe Bolloré détient désormais 66.174.684 actions, représentant 5,00004% du capital et des droits de vote de la société. Après l’annonce du franchissement du seuil des 5%, Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance de Vivendi, a annoncé qu’il proposerait que «Vincent Bolloré rejoigne le conseil de surveillance de Vivendi». Selon la structure actionnariale du groupe au 30 septembre, le principal actionnaire institutionnel de Vivendi était alors la société d’investissements américaine BlackRock, à hauteur de 4,62% du capital, suivie par la banque Société Générale qui détenait 4,55%, devant Bolloré avec 4,41%. A la même date, les actionnaires individuels détenaient 7,82% du capital dont 3,31% d’actionnariat salarié. Le 18 septembre, le CSA a donné son feu vert à la cession de Direct 8 et Direct Star, après l’Autorité de la concurrence mi-juillet.