Bouygues Telecom et Vauban Infrastructure Partners renforcent leur collaboration

388

Bouygues Telecom et Vauban Infrastructure Partners renforcent leur collaboration dans le cadre d’un nouvel accord stratégique destiné à accélérer le déploiement de la fibre optique en France dans les zones moyennement denses (AMII/AMEL) et peu denses (RIP). Vauban Infrastructure Partners («Vauban»), via la société Vauban Infra Fibre («VIF») sa plateforme d’investissement digitale, et Bouygues Telecom annoncent en effet la signature d’un protocole d’accord stratégique. Ce projet permettra de financer l’accès à environ 20 millions de prises d’ici 2027, dont 4 millions dans les zones moyennement denses et 16 millions dans les zones peu denses.VIF sera l’actionnaire majoritaire de la société nouvellement créée et dédiée à ce projet, la SDFAST («Société de Développement de la Fibre Au Service des Territoire»). Elle aura notamment pour objet d’acquérir des droits d’accès de long terme aux lignes FTTH auprès des Opérateurs d’Infrastructure. SDFAST contribuera de cette manière au co-financement du déploiement de la fibre optique en France. La société fournira à Bouygues Telecom l’ensemble des services d’accès aux lignes FTTH, et pourra également proposer les mêmes services à des opérateurs tiers. «Avec cette opération, Bouygues Telecom sécurise l’ensemble de ses accès aux lignes FTTH sur l’ensemble du territoire français. Parallèlement, VIF consolidera sa présence en zones RIP et AMII», explique Bouygues Telecom dans un communiqué. Cet accord vient renforcer la collaboration entre Bouygues Telecom et Vauban, initiée ces dernières années avec les deux précédents projets réalisés : la société CityFast, créée en 2018, qui permet de couvrir environ 3,4 millions de prises dans des zones très denses ; et la société SDAIF (Société de Développement pour l’Accès à l’Infrastructure Fibre), créée en 2020, qui permet de couvrir les zones moyennement denses déployées par Orange sur un périmètre d’environ 13 millions de prises, via l’acquisition de droits d’accès de long terme. Cette transaction permet à Bouygues Telecom et aux opérateurs tiers, en complément de l’offre de la SDAIF, d’accéder sur le long terme à l’ensemble des zones moyennement denses et peu denses avec le même partenaire, et de bénéficier ainsi à la fois d’une offre de services complète et d’une efficience opérationnelle optimale. «Bouygues Telecom veut offrir à tous ses clients la même qualité de service quelle que soit leur situation géographique. Cet accord lui permet de contribuer au financement du déploiement rapide du FTTH sur l’ensemble du territoire, et notamment dans les zones plus rurales. Bouygues Telecom achève ainsi de renforcer sur un très long terme la maîtrise de son coût d’accès à l’ensemble des zones AMII et RIP», explique Christian Lecoq, DGA Finance & Achats de Bouygues Telecom. «Nous nous réjouissons de consolider davantage notre partenariat avec Bouygues Telecom en développant de nouveaux projets communs. L’équipe de Vauban IP peut se targuer d’avoir été pionnière en matière d’investissement en numérique en France. Depuis 12 ans, nous avons ainsi considérablement développé nos investissements dans ce secteur et le numérique constitue un de nos piliers d’expertise», ajoute Gwenola Chambon, DG et co-fondatrice de Vauban Infrastructure Partners. «Cette transaction emblématique permet à Vauban Infra Fibre de devenir la 1ère plateforme FTTH indépendante capable de proposer une offre d’accès FTTH sur l’ensemble du territoire français via ses différentes filiales. Cette couverture nationale et le succès de la collaboration avec Bouygues Telecom laissent entrevoir des perspectives d’évolution positives sur le marché de la Fibre en France», conclut Steve Ledoux, Président de Vauban Infra Fibre.