C. ALVARESSE (France 2) : «L’exposition des documentaires en Prime a été renforcée»

617

Catherine ALVARESSE, Directrice de l’Unité documentaire de France 2

France 2 renforce la place du documentaire sur son antenne et ouvre une nouvelle case dédiée. Doté d’un budget de 26,5 M€, le genre réunit en moyenne 3,2 millions de téléspectateurs en Prime Time. Rencontre avec Catherine ALVARESSE, Directrice de l’Unité documentaire de France 2.

media+

A la tête des documentaires depuis 18 mois sur France 2, que pensez-vous avoir apporté ?

Catherine ALVARESSE

Une diversité des écritures. Nous faisons en sorte que nos documentaires n’aient jamais la même forme. C’est un lieu d’expression qui doit toujours rester accessible. La place du documentaire dans sa pluralité est largement renforcée cette saison. Nos films nourrissent 2 piliers : la société contemporaine d’une part, l’histoire et la découverte d’autre part. Nos documentaires se déclinent dans plusieurs cases : d’une exposition en Prime Time à la 2ème partie de soirée avec «Infrarouge» en passant par «25 nuances de docs», notre nouvelle case, sans oublier «Grandeurs Nature», le rendez-vous familial des samedis après-midi à 15h.

media+

Quel est votre cahier des charges sur les documentaires de Prime Time ?

Catherine ALVARESSE

L’exposition des documentaires en 1ère partie de soirée est renforcée avec 20 Prime Time consacrés aux docs. Ce que l’on déploie, c’est une offre de grands films historiques et découverte. A venir, «Le Plus Bel Ami de l’homme» (Boréales), un film épique tourné pendant plus de 2 ans sur quatre continents, et qui nous raconte la fabuleuse épopée de l’homme et de son compagnon, le chien. Après le succès de «Planète Animale», nous présentons «Planète Bleue», une nouvelle coproduction internationale avec BBC. Ce 2X90’ offre un voyage au plus profond des abysses, émaillé de nouvelles découvertes étonnantes, des mers polaires glacées aux atolls coralliens. Dans un autre genre, «Jeunesses hitlériennes, l’endoctrinement d’une nation» (Zed) se révèlera comme un film poignant d’archives colorisées et ponctuées d’entretiens. Actuellement en montage, «Johnny Hallyday, la France rock’n’roll» (Kuiv) où le chanteur a accepté de se livrer à Jean-Christophe Rosé et Daniel Rondeau dans une interview fleuve.

media+

Marie Drucker présentera la case documentaire «Infrarouge». Pourquoi ?

Catherine ALVARESSE

Avec cette incarnation, l’idée est de renforcer la visibilité du rendez-vous. Marie Drucker animera ponctuellement un espace de débats après certains films qui pourraient susciter, chez les téléspectateurs, des interrogations. Les films «Infrarouge» ont pour vocation, quels que soient leur forme et leur dispositif, de nous décrire chacun dans notre pluralité et complexité.

media+

A part «Rendez-vous en terre inconnue», peu de documentaires sont incarnés…

Catherine ALVARESSE

Sur France 2, nos documentaires de Prime sont incarnés par Stéphane Bern, Laurent Delahousse et Frédéric Lopez. Le reste, ce sont des œuvres uniques. Stéphane Bern prépare des inédits de «Secrets d’Histoire» (Société Européene de Production)  pour cet été et cet automne avec des numéros consacrés à Agatha Christie et au Prince Charles. Deux fois par an, nous proposons «Rendez-vous en terre inconnue» (Adénim TV). Kev Adams sera l’invité du 21ème opus qui se tiendra au sud de l’Ethiopie. Frédéric Lopez partira aussi à la découverte de l’Hexagone dans «Rendez-vous en France». Le dimanche, en 2ème partie de soirée, «Un jour, un destin» explorera cette année les parcours de Vincent Lindon, Bernard Blier, Patrick Poivre d’Arvor. Autre rendez-vous porté par Laurent Delahousse, «20h55» qui proposera prochainement un document inédit consacré à la Corée du Nord et à son leader, Kim Jong-un, mais également les coulisses du pouvoir de Bachar Al-Assad depuis son accession à la tête de la Syrie.