C. DE VALLAMBRAS (France Télévisions) : «Nous allons déployer la diffusion d’images Ultra HD (4k) sur la TNT gratuite pour près de 20 millions de foyers équipés»

213

a proposé de découvrir les dernières innovations du Groupe dans l’univers de l’information, du sport, du divertissement, de l’éducation. L’occasion pour Média+ d’évoquer ces nouvelles tendances avec Christophe de Vallambras, Chef du MediaLab de l’Information de France Télévisions.

media+

Qu’a représenté votre journée Inno Day ?

Christophe DE VALLAMBRAS

La mission d’innovation du groupe est de donner une réalité à l’avenir, nous voulons montrer, régulièrement, simplement, que nous pouvons tous être fiers des résultats. Et ils sont nombreux ! Autour de l’intelligence artificielle, particulièrement, cette année. Par exemple, dans notre technologie interne pour assurer un sous-titrage automatique, ou nos travaux sur un nouvel outil qui nous permettra de scruter en profondeur l’ensemble de nos contenus, pour mieux percevoir l’équilibre de nos rendez-vous d’information. Nous avons également présenté certaines de nos réflexions en cours sur l’intelligence artificielle générative, qui représente un défi majeur pour les groupes médias. Et puis il y avait nos nouveaux contenus et formats, de réalité virtuelle par exemple, dont le programme «Empereur», primé à la Mostra de venise… et nos projets en cours autour du sport immersif. Enfin, très utile lors de la pandémie de Covid-19, nous avons aussi présenté notre technologie de montage à distance et de régie virtualisée. Outre l’avancée technologique, cela nous permet également de diminuer drastiquement notre empreinte carbone.

media+

Parmi ces innovations, l’utilisation de la constellation de satellites Starlink. Quelle est son utilité pour France Télévisions ?

Christophe DE VALLAMBRAS

C’est un formidable outil pour couvrir l’information partout dans le monde. Pour rappel, ce service d’accès à internet par satellite a été lancé par Elon Musk en France en 2021. Le Groupe France Télévisions dispose de trois antennes, ultra mobiles, avec un coût moyen de 500 euros par kit. Ainsi, nous ne sommes plus tributaires de la 5G, ou de camions satellites. Je suis fier de constater que le processus est rodé et que nous utilisons prioritairement ces antennes satellites à de nombreuses reprises. Si nous avons envie d’être quelque part, nous avons dorénavant les moyens technologiques d’y être.

media+

Comment ces innovations sont-elles ensuite partagées avec vos collaborateurs ?

Christophe DE VALLAMBRAS

C’est effectivement un enjeu central. Nous intégrons donc un important programme de formation pour les accompagner dans la découverte de ces innovations. Grâce à l’Université FranceTV, nous avons la possibilité de former un grand nombre de collaborateurs en interne, plus de 5 000 personnes en 2022. Le projet Campus qui rassemblera en 2025 l’ensemble de nos entités dans la même zone géographique, apportera encore plus de synergie à l’innovation du groupe.

media+

L’échéance des JO de Paris 2024 accélère-t-elle votre stratégie en termes d’innovation ?

Christophe DE VALLAMBRAS

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 sont un événement très important pour France Télévisions. Pour cela, nous développons des innovations axées sur les préoccupations et les besoins de nos publics. Par exemple, pour près de 20 millions de foyers équipés, nous allons déployer la diffusion d’images Ultra HD (4k) sur la TNT gratuite et, d’ici à l’été 2024, d’autres innovations seront encore développées et proposées par France Télévisions.