C. DELLA VALLE (Banijay Studios France) : «Nous développons actuellement deux adaptations de romans»

243

Depuis sa création, Banijay Studios France s’appuie sur une équipe de producteurs de renom qui développent et produisent des contenus destinés à un public français et international.

MEDIA +

Les 5 et 12 janvier, TF1 propose «Les disparus de la forêt noire» (4X52’). Comment en êtes-vous venue à produire cette mini-série en Prime ?

Carole DELLA VALLE

C’est un projet qui remonte à très longtemps. Habituellement, nous faisons appel à des consultants pour vérifier la plausibilité de ce que nous racontons dans nos fictions. En l’occurrence, nous parlions avec une juge avant qu’elle ne soit interrompue par un appel téléphonique. En revenant, elle nous explique devoir partir sur une scène de crime avec suspicion de violence conjugale. En la raccompagnant, elle nous indique que les peines émises contre les femmes sont généralement plus lourdes que celles émises contre les hommes dans une affaire de meurtre dans un couple. La raison ? La plupart du temps, les femmes préméditent leurs actes et les peines sont donc plus lourdes. Tandis qu’un homme est souvent confronté à un coup de sang non prémédité. De ce point de départ est née «Les disparus de la forêt noire», une série créée par Stéphane Pannetier et Julien Vanlerenberghe. Après lecture du projet, TF1 nous a donné immédiatement son feu vert.

MEDIA +

Sur la 1ère soirée, on retrouve les codes d’un thriller classique…

Carole DELLA VALLE

C’est voulu ! Près de la frontière franco-allemande, au cœur de la Forêt noire, 12 corps sont retrouvés dans un charnier. Toutes les victimes sont des hommes. Cette macabre découverte va venir raviver des souvenirs d’un accident que Camille Hartmann (Hélène de Fougerolles), une juge d’instruction hors pair, croyait enfouis. On va vite se rendre compte qu’elle est liée à cette affaire. La 2ème soirée est plus «politique» avec un message sous-jacent et l’approfondissement du sujet autour des 12 corps et de qui les a tués. Outre la qualité de l’écriture et de l’interprétation, l’univers nordique de la série est assumé en jouant avec les contraintes climatiques lors du tournage : de la neige à la tempête de vent… C’est ce qui explique sûrement que nous ayons gagné le «Grand prix de la série 2022» au Festival Polar de Cognac.

MEDIA +

Pourquoi la mini-série est-elle coproduite avec Fiction’Air (Nagui) ?

Carole DELLA VALLE

D’abord parce que nous faisons partie du même groupe (Banijay). Ensuite, parce que nous avions déjà vécu une expérience commune avec Stéphanie Chartreux (Productrice Banijay Studios France) et Nagui (Fiction Air) en coproduisant «L’école de la vie» (2021 – France 2). Coproduire, c’est un appui et une aide supplémentaire. Être plusieurs à réfléchir sur des problématiques et à se soutenir, ça facilite les choses.

MEDIA +

Les coproductions internationales, c’est votre spécialité ?

Carole DELLA VALLE

Il s’avère que les deux grosses séries que j’ai eu à produire ces deux dernières années («Germinal» et «Les disparus de la forêt noire») étaient des coproductions internationales. Ce n’est pas si simple car il faut savoir convaincre les partenaires étrangers. Avec le groupe Banijay, nous avons aussi accès à des interlocuteurs privilégiés. Comme nous avons des producteurs dans chaque pays, ces derniers peuvent nous aiguiller sur les bonnes personnes à contacter. Parmi les projets internationaux, nous travaillons à quelques idées qui sont au stade de l’écriture.

MEDIA +

Des projets d’adaptations ?

Carole DELLA VALLE

Oui, deux adaptations de romans sont en cours. Nous avons aussi beaucoup de développement sur différents genres. Même si les attentes des diffuseurs ne sont pas similaires, l’exigence de l’exécution reste la même. Il faut s’adapter en permanence. Après, il faut savoir que sur une bonne dizaine de projets développés, huit ne verront jamais le jour. C’est le ratio d’un producteur de fiction.

MEDIA +

Une suite est-elle prévue à «SKAM France» ?

Carole DELLA VALLE

Pour l’instant, non! On a produit 10 magnifiques saisons d’une série phénomène auprès des jeunes. On espère que la marque connaîtra une renaissance.

LES DIRIGEANTS

F. de Brugada

CE0 Banijay France

COORDONNEES

23, rue Linois

75015 Paris

DATE DE CREATION

1999

PRODUCTIONS

«Les disparus de la forêt noire» (TF1); «SKAM France» (france.tv); «Germinal» (F2) ; «Mouche» (C+) ; …