Capital de France 24: le P.-D.G. espère des négociations conclues avant la fin de l’été

    120

    Les dirigeants de l’audiovisuel extérieur de la France souhaitent que les négociations pour la reprise par l’Etat des participations de TF1 et France Télévisions dans France 24 soient conclues «d’ici à la fin de l’été», dans un entretien au «Figaro» de mardi. «Dans l’idéal, il serait bon que le dossier soit réglé d’ici à la fin juillet et en tout état de cause d’ici à la fin de l’été», déclarent Alain de Pouzilhac, P.-D.G. de l’audiovisuel extérieur, et Christine Ockrent, directrice générale déléguée. «Les négociations en cours se passent entre nos actionnaires et l’Etat et nous n’avons pas notre mot à dire sur ces tractations», mais «nous aimerions une issue rapide car cette situation nous interdit de mettre en place des synergies avec France 24», ajoutent-ils. France 24 est détenue à parité par TF1 et France Télévisions depuis sa création en décembre 2006. Selon des informations, TF1 réclame plusieurs millions d’euros pour cette participation. Le groupe audiovisuel privé ne commente pas ces chiffres. Concernant RFI, «à ce jour», les dirigeants de l’audiovisuel extérieur n’ont reçu de leur actionnaire, l’Etat, «aucune recommandation concernant les effectifs». La holding de l’audiovisuel extérieur de la France, qui n’a pas encore de nom définitif, regroupe RFI, la chaîne d’information en continu France 24 et la participation française dans TV5 Monde.