CEBIT: l’UE veut lancer la télévision sur mobile pour l’Euro-2008

    77

    Regarder les matchs de football sur son téléphone portable, cela devrait être possible dès l’Euro-2008, selon les voeux de la Commission européenne, à condition du moins que l’industrie et les Etats-membres s’entendent sur une norme unifiée. «Il y a une échéance, c’est l’Euro 2008 (en Suisse et en Autriche) et les Jeux olympiques de 2008» en Chine, a indiqué vendredi Viviane Reding, commissaire européenne à la société de l’information, lors d’une conférence de presse au salon technologique CeBIT de Hanovre (nord de l’Allemagne). «La télévision mobile a un énorme potentiel», avec un marché mondial évalué à 11,4 milliards d’euros d’ici 2009, selon la Commissaire. Les premiers tests réalisés, notamment pendant le Mondial-2006 de football en Allemagne, ont été favorables, et des études de marché estiment que la télévision sur portable pourrait séduire 100 millions d’abonnés en Europe d’ici 2010. «Les entreprises européennes doivent utiliser cette chance. La télévision mobile est un possible moteur de croissance pour le secteur européen des télécoms», elle peut contribuer à créer des emplois, a aussi souligné cette semaine le ministre allemand de l’Economie Michael Glos, dont le pays assure la présidence de l’UE. Il était l’hôte cette semaine à Hanovre d’une réunion informelle des ministres de l’UE chargés des télécoms, et la télévision sur téléphone portable est l’un des thèmes qu’ils ont abordés. Pour Viviane Reding, l’Europe a une chance de renouveler le succès qu’elle a connu avec le GSM, devenu la norme la plus populaire au monde dans la téléphonie mobile. Mais «il n’y a plus de temps à perdre». «Si l’Europe veut arriver à une success-story, alors elle doit se décider» sur une norme unifiée pour toute l’UE, a-t-elle prévenu. «Je crois que ça pourrait être le DVB-H» (Digital Video Broadcasting for Handhelds), un standard ouvert et déjà utilisé dans 17 Etats-membres. L’autre grande norme en concurrence est le T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting). Viviane Reding a affirmé sa réticence à surréguler dans un marché jeune et en plein essor, tout en n’excluant pas de fixer elle-même une norme unique si le marché ne le faisait pas. Un Conseil européen de la radio-diffusion mobile (EMBC), réunissant des représentants des opérateurs télécoms, du monde des médias et de l’informatique, a été mis en place en juillet 2006 pour essayer de trouver une approche commune au niveau européen pour la télévision sur portable.