Christine Albanel: apporter des solutions «rapides» à la fragilité de la presse

    148

    Christine Albanel, ministre de la Culture et de la communication, a estimé que les prochains Etats généraux sur la presse devraient apporter «des solutions concrètes, efficaces et rapides à la fragilité de la presse écrite» à la suite des remous provoqués par le rapport Giazzi chez les journalistes. Le rapport de la secrétaire nationale aux entreprises de l’UMP Danièle Giazzi sur «les médias et le numérique», remis le 11 septembre à Nicolas Sarkozy et dévoilé cette semaine, a été dénoncé comme un projet «extrêmement dangereux» qui fait souffler une «tempête de libéralisme» par des syndicats de journalistes. «Les organes de presse doivent être rentables pour assurer leur pérennité», a souligné la ministre samedi dans le «Figaro». Elle a rappelé que «les pouvoirs publics sont les garants du pluralisme de l’information» et que 283 millions d’euros sont versés à la presse chaque année en aides directes. «Nous devons profiter de la réunion des Etats généraux (début octobre, ndlr) pour nous interroger sur la meilleure utilisation de ces aides en vue de la modernisation et de la viabilité du secteur», a indiqué la ministre.