Communication du gouvernement: Thierry Saussez cerne ses responsabilités avant de s’exprimer

    145

    Le nouveau délégué interministériel à la communication, Thierry Saussez, veut «prendre la dimension de ses responsabilités» avant de s’exprimer davantage, a-t-il déclaré lundi assurant que son «naturel» de publicitaire reviendrait «au galop». Cet ancien consultant en communication politique de 59 ans, également nommé mercredi directeur du Service d’information du gouvernement (SIG), sortait d’un entretien à Matignon avec le Premier ministre François Fillon. «Quand on doit prendre la dimension d’une responsabilité collective, je trouve que ce serait du plus mauvais effet de se mettre en avant. Il faut d’abord que je prenne la mesure des responsabilités qui doivent être les miennes, des moyens qui sont à ma disposition», a affirmé M. Saussez. «Je vous promets qu’après le naturel reviendra au galop, c’est-à-dire que je m’en expliquerai auprès de vous», a dit aux journalistes ce proche du président Nicolas Sarkozy, que certains présentent déjà comme le porte-parole bis du gouvernement. Sur la méthode qu’il entend mettre en oeuvre, il a simplement expliqué qu’il entendait se fonder sur «les orientations qui sont fixées par le président de la République et le Premier ministre». «Et puis après, comme doit le faire un professionnel ou un communicant, je mouline tout ça et puis j’essaie d’en faire un plan d’action», a-t-il conclu.