Covid-19 : l’Écosse a lancé jeudi son application de traçage

25

L’Écosse a lancé jeudi son application de traçage pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, damant ainsi le pion à l’Angleterre, dont l’application se fait toujours attendre. Baptisée «Protect Scotland», cette application utilise la technologie Bluetooth pour alerter les utilisateurs qu’ils ont été en contact avec un autre utilisateur diagnostiqué positif. Développée par l’entreprise basée en Irlande NearForm, elle se fonde sur le modèle favorisé par Google et Apple et fonctionne sur une technologie décentralisée. La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a appelé sur Twitter la population à télécharger l’application, soulignant qu’elle assure la confidentialité des données et que les utilisateurs reçoivent les notifications «anonymement». Après avoir cherché à élaborer sa propre application de traçage au niveau national en confiant son développement à la division chargée des nouvelles technologies au sein du service public de santé, le NHS, le Royaume-Uni a fait volte-face mi-juin, abandonnant sa solution centralisée jugée inefficace. Avant l’Ecosse, seule l’Irlande du Nord disposait, depuis le 31 juillet, de son application de traçage. Pays le plus durement touché en Europe avec près de 42.000 morts, le Royaume-Uni fait face à une poussée du nombre de cas, principalement chez les jeunes.