Création de l’Association «Les nouveaux entrants de la TNT»

    214

    Les chaînes BFM TV, Direct 8 et NRJ 12 ont annoncé lundi dans un communiqué avoir créé une association «Les nouveaux entrants de la TNT» pour défendre leurs intérêts face aux chaînes dites «historiques», notamment à l’occasion de l’examen du texte sur la télévision du futur. A l’approche des élections présidentielle et législatives, BFM TV (NextradioTV), Direct 8 (groupe Bolloré) et NRJ 12 (NRJ Group) demandent que les pouvoirs publics «sauvegardent le cadre nécessaire au développement du pluralisme et de la concurrence dans la télévision gratuite, en évitant que les grands groupes historiques ne soient abusivement privilégiés», indique le communiqué. Constatant que les nouveaux entrants de la TNT (télévision numérique terrestre), qui étaient cinq sur la ligne de départ en 2002, ne sont plus que trois actuellement, l’association souhaite que «la préservation du pluralisme soit replacée au centre du projet de loi sur la télévision du futur». L’association, qui sera présidée par Alain Weill (BFM TV), demande notamment que l’attribution de «chaînes bonus» aux opérateurs historiques privés soit supprimée, à l’occasion de l’examen par les députés du projet de loi sur la télévision du futur fin janvier. Le Sénat a adopté fin novembre le principe de l’attribution d’un canal bonus aux chaînes privées TF1, M6 et Canal+, en compensation du passage au numérique que leur impose le projet de loi sur la télévision du futur. Le texte prévoit le basculement de la télévision analogique vers le numérique à partir du 31 mars 2008 pour s’achever fin novembre 2011.