CSA/«Missions d’urgence» sous-signalisée : intervention auprès de France 3

412

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) est intervenu auprès de France 3 à la suite de la diffusion sans signalétique, le 19 novembre 2012, de l’émission «Missions d’urgence» qui avait pour objet de suivre le quotidien de pompiers, de policiers et de médecins.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel considère, conformément aux articles 1er et 2 de la recommandation du 7 juin 2005 relative à la signalétique jeunesse et la classification des programmes, que ce documentaire qui comportait une scène de suicide aurait dû être accompagné d’une signalétique de catégorie II (Déconseillé aux moins de 10 ans) et précédé d’un avertissement au public.

Il a aussi attiré l’attention de la chaîne sur la dramatisation et le suspense entretenu lors de la séquence incriminée, ainsi que sa mise en avant dans la bande-annonce du programme.