D. ELSTNER (Unifrance) : «Nous ferons tout pour faire rayonner la création française à l’international»

31

En ce début d’année 2022, Unifrance, l’organisme chargé de la promotion du cinéma français dans le monde, a confirmé le maintien de ses «Rendez-vous» à Paris dès le 11 janvier dans une forme restreinte et adaptée au contexte sanitaire. Entretien avec Daniela ELSTNER, Directrice générale d’Unifrance.

media+

Comment Unifrance se mobilise-t-elle, en ce début d’année, autour du cinéma et de l’audiovisuel français ?

Daniela ELSTNER

Du 11 au 17 janvier 2022, Unifrance accompagne ses membres, ainsi que les acheteurs étrangers, dans leur volonté de débuter l’année avec un événement professionnel fort, et ouvert pour la première fois à la création audiovisuelle suite à notre fusion avec TV France International. Avec les «Rendez-vous» à Paris, les participants ont notamment accès à la présentation d’œuvres (88 films dont 55 inédits) et de line-ups, ainsi qu’à des séances de pitches dans les meilleures conditions possibles en salles. Hors période Covid, cet événement rassemblait jusqu’à 400 acheteurs et 150 journalistes européens. Cette année, et dans le respect des règles sanitaires, nous maintenons l’opération dans un format réduit. A ce titre, les marchés audiovisuel et cinéma se tiennent respectivement du 11 au 13 janvier et du 13 au 16 janvier, à l’Hôtel du Collectionneur, à Paris. On attend cette année plus de 120 acheteurs audiovisuels et 320 distributeurs cinéma.

media+

Quel est l’impact de cet événement sur le business du cinéma ?

Daniela ELSTNER

L’impact est très important. Les vendeurs présentent les films à venir, et les acheteurs les voient sur grand écran. Il y a ensuite de nombreuses possibilités de rendez-vous, d’échanges et de rencontres. Des acquisitions se font même en sortant de la projection. Dans les faits, nous sortons de deux années très compliquées. L’audiovisuel n’a pas eu le même questionnement que la filière cinéma. La salle a en effet beaucoup souffert en raison du contexte sanitaire et de la crise. Les acheteurs ont ça en tête, et il y a donc une soif et une envie forte de reprise. En Europe, le réseau de salles est très varié, certains lieux de cinéma sont en attente de se relancer. Unifrance prend donc forcément le pari que cela va repartir.

media+

Quelles sont les tendances du cinéma et de l’audiovisuel français à l’international ?

Daniela ELSTNER

Il s’agit d’une question à laquelle nous répondrons dans le détail, le mardi 11 janvier 2022, lors de la 2ème édition de la Journée de l’Export qui se déroulera au Théâtre Marigny. Cette journée a été axée autour de l’Europe, premier marché à l’export et premier partenaire de coproduction pour les films et programmes français. Plus de 30 intervenants français et étrangers seront réunis pour débattre, dans le cadre de 4 tables rondes, des enjeux de rayonnement et d’exportation pour le cinéma et la création audiovisuelle tricolores en 2022. On révèlera les grands succès français qui ont marqué l’international. Structurellement, entre la distribution, les coproductions et les alliances, la France est au cœur de la réinvention des réseaux européens. La pandémie qui a empêché la diffusion en salle de certains films américains a montré l’appétence du public pour son cinéma national et donc européen, mais aussi la nécessité de faire de la filmographie européenne une vraie force commune dans l’avenir.

media+

Quelles seront les actions prioritaires d’Unifrance en 2022 ?

Daniela ELSTNER

Notre feuille de route est assez particulière cette année. Suite à la fusion de TV France International avec Unifrance, nous voulons consolider nos deux socles : audiovisuel et cinéma, et les adapter aux nouveaux besoins et marchés. Parmi les axes supplémentaires sur lesquels nous travaillons, il y a le numérique et la communication. En racontant des histoires, en présentant des films, en valorisant les artistes grâce aux nouveaux outils numériques, Unifrance fera tout pour faire rayonner la création française à l’international.