D. THUOT (La Presse au Futur) : « La presse a su prendre le virage du numérique. C’est l’avenir ! »

103

L’édition 2021 du salon La Presse au Futur se tiendra les 2 et 3 février 2021 en ligne, et en parallèle du salon All for Content, permettant ainsi de nouvelles synergies. L’occasion pour média+ d’échanger avec Dorothée THUOT, Directrice du salon La Presse au Futur.

media+

Quel est le programme de l’édition 2021 de La Presse au Futur ?

Dorothée THUOT

La Presse au Futur est l’événement incontournable de la scène des médias. Cette année, l’édition se déroulera 100% en ligne, les 2 et 3 février 2021, et en parallèle du salon All for Content, permettant de nouvelles synergies et une augmentation de l’affluence. Toujours au plus près des nouvelles stratégies des médias, La Presse au Futur 2021 se penchera sur plusieurs problématiques actuelles comme l’accentuation de la lecture digitale (+25% en 2019 contre -3% pour la lecture print, source ACPM), le regroupement et rapprochement des structures pour mutualiser les charges face aux baisses de recettes, la situation incertaine de la diffusion, la convergence accentuée des supports, ou encore l’amélioration de la productivité, et les stratégies de monétisation de la presse. La Presse au Futur est l’unique événement en France qui rassemble toutes les familles de presse (PQN, PQR, PHR, Presse Magazine, Presse Professionnelle, Presse Digitale) sur tous les supports.

media+

Covid oblige, l’édition est 100% digitale. Était-ce un frein ?

Dorothée THUOT

Suite à l’annonce d’Emmanuel Macron de confiner le pays depuis le 30 octobre 2020, nous avons choisi de transformer le salon pour offrir aux exposants et visiteurs l’opportunité de se rencontrer et d’échanger dans un format digital inédit. Une version physique allégée complètera cette édition, je l’espère, à la fin du 1er semestre 2021, lorsque la situation sanitaire le permettra. En optant pour le 100% digital, nous avons souhaité continuer à organiser des rencontres entre professionnels du monde de la presse, à susciter des échanges entre les éditeurs de presse et leurs fournisseurs de solutions, mais aussi à délivrer du contenu sur les thèmes les plus prospectifs dans le monde de la presse. Enfin, cette version digitale permettra de capter une audience plus large.

media+

Quels sont les moments incontournables de cette édition ?

Dorothée THUOT

Le mardi 2 février 2021, l’ACPM organise une journée, #DemainLaPresse, où les régies des médias et de la presse pourront échanger avec leurs clients (agences médias, marques). Le lendemain, nous pouvons aussi noter une conférence animée par MediaPro et le SPPro autour de la stratégie et la transformation des médias B to B. Enfin, si le contexte le permet, nous organiserons notre soirée des Trophées de l’Innovation Presse lors d’une soirée et d’un dîner privés à la fin du premier semestre 2021.

media+

Financièrement, que représente cette édition connectée ?

Dorothée THUOT

Cette édition connectée demande le même investissement en termes de temps et d’énergie qu’une édition traditionnelle en présentiel. Concevoir un salon digital est assez complexe. C’est un métier nouveau, et nous apprenons. Le process digital mis en place demande beaucoup d’expertise. Financièrement, l’édition est moins coûteuse…mais les recettes sont aussi moins importantes.

media+

L’audience se digitalise. La presse-a-t-elle su prendre ce virage ?

Dorothée THUOT

La presse a su prendre le virage du numérique, c’est fantastique. C’est l’avenir ! Il est certain que l’année 2020 a accéléré cette tendance.