Données privées/ Internet : la Cnil et la Direction des fraudes vont coopérer

509

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont renforcé jeudi leur coopération pour défendre internautes et consommateurs sur la Toile. Un protocole de coopération pour la protection des données personnelles des consommateurs a été signé entre par les deux institutions en présence du secrétaire d’Etat à la Consommation Frédéric Lefebvre. Ce texte prévoit que les agents de la DGCCRF pourront signaler aux agents de la Cnil les manquements dans le traitement des données des internautes qu’ils constateraient dans leurs contrôles de sites web. La DGCCRF a effectuéen 2010 «près de 10.000 contrôles sur un peu plus de 9.000 sites», dont 1.200 ont conduit à envoyer un rappel de la réglementation et 300 à un procès-verbal, a expliqué sa directrice générale Nathalie Homobono, lors d’une conférence de presse. De son côté, la Cnil, qui a reçu 4.800 plaintes en 2010, a effectué environ 300 contrôles dans des entreprises, administrations ou collectivités locales sur leur façon de traiter les informations personnelles.