Entretien avec… Mehdi Harbaoui

    162

    média+ : Quel est le concept des «12 Cœurs» que vous produisez pour NRJ 12 ?

    Mehdi Harbaoui : Cela fait partie d’un format que l’on a racheté et qui existait dans pas mal de pays, au Venezuela, en Argentine, aux Etats-Unis… c’est un énorme succès qui est même diffusé au quotidien. Le concept est très simple: sur un plateau, 12 beaux, jeunes et sexy célibataires, représentant chaque signe du zodiaque, apprennent à se connaître à travers des défis. Chaque défi est suivi d’éliminations. Au dernier round, ils décident s’il y a «Kiff» ou «Pas Kiff», c’est-à-dire s’il y a un coup de coeur ou non. Une astrologue leur préparera leur thème astral pour voir si ils sont compatibles ou pas. Si c’est le cas, ils doivent s’embrasser et tenter de faire exploser le thermomètre «thermo coeur» afin de gagner des cadeaux. Nous avons déjà enregistré quelques émissions et elles sont riches en rebondissements ! Pour l’animation, nous avons choisi Clair. Elle officiait avant dans l’émission «La télé pète les plombs» sur NT1.

    média+ : Cette émission sera diffusée sur NRJ 12. Il y a un an, vous nous aviez dit que la chaîne représentait 8 à 10% de votre chiffre d’affaires. Prend-elle aujourd’hui une part plus importante ?

    Mehdi Harbaoui : Nous avons trois émissions sur la chaîne: «NRJ Studio Live», présentée par Joy et Romuald, «Total in love», qui est devenue une marque forte de la chaîne et enfin les «12 Cœurs». Le nombre d’émissions produites pour NRJ 12 a progressé mais en même temps notre chiffre d’affaires aussi, donc au final, la proportion reste la même.

    média+ : A l’époque, vous aviez des projets avec France 2. Où en êtes-vous avec le service public ?

    Mehdi Harbaoui : Nous sommes en contact avec France Télévisions, mais l’année dernière, il était difficile de concrétiser quelque chose avec eux compte tenu des élections présidentielles. Maintenant, la suppression de la publicité va changer pas mal de choses. Mais une fois les changements opérés, je pense que nous en reparlerons. En tout cas, ils nous ont signifié plus d’une fois qu’ils avaient vraiment envie de travailler avec nous.Et en plus, je ne vous cache pas que nous ne sommes pas pressés. Little Big Prod a aujourd’hui de plus en plus d’émissions à gérer, chacune d’entre elles compte. Je veux qu’à chaque concept nous y mettions le maximum pour ne pas avoir de regrets. Nous arrivons à bien gérer tout celà, ce qui est déjà un pari réussi. Si nous avons un projet d’une grande ampleur sur les chaînes hertziennes, nous serons contents mais nous ne courrons pas après non plus. Nous en avons déjà eu, nous sommes l’une des rares sociétés de production indépendantes à avoir produit des primes pour M6, («Ma nounou est une célébrité», ndlr.) donc je sais que ça reviendra.

    média+ : Combien d’émissions produisez-vous en ce moment ?

    Mehdi Harbaoui : Cinq dont certaines en conseil. C’est-à-dire que nous n’avons pas la production exécutive mais des chaînes nous appellent pour chapoter des projets, comme sur Al Jazeera Children (Qatar).

    média+ : Justement, est-ce que ce sont des secteurs que vous voulez développer ?

    Mehdi Harbaoui : Je trouve que c’est formidable de proposer et d’offrir à une chaîne son savoir-faire pour ensuite le déléguer, le transmettre. J’ai l’impression d’être un petit professeur d’école. Le côté transmission du savoir est toujours intéressant. Pour le coup, ça ne fait pas vraiment augmenter le chiffre d’affaires mais en terme de relationnel, d’affect, sur le plan humain, c’est enrichissant. Nous avons des projets très forts avec une chaîne jeune nationale tunisienne. Ils sont en train de revoir totalement leur grille de programmes et ils nous ont acheté quatre formats qui vont voir le jour d’ici trois/quatre mois. Comme nous avons fait deux projets assez forts sur Al Jazeera Children, les portes s’ouvrent assez facilement.

    média+ : Vous avez des projets pour d’autres chaînes ?

    Mehdi Harbaoui : Oui nous avons des projets avec W9 et Virgin 17 qui devraient se concrétiser courant printemps 2008.

    Société de Production : Little Big Prod

    • Les Dirigeants:
    – Mehdi Harbaoui
    – Lionel Stan

    • Date de création : 2004

    • Coordonnées : 17 rue du Parchant
    92100 Boulogne Billancourt

    • Activités principales :
    Divertissements et documentaires

    • Les productions :
    «Ma Nounou est une célébrité» (M6). «Les NRJ Ciné Awards», «Ma DV et MOI», «Badge ViP», «Un candidat pour l’Eurovision» (France 3), «Les coulisses du Roi Soleil», «Quand je serai grand» (hebdomadaire pour Al Jazeera Children), «Total in love», «Qui est M. Pokora?», «Studio 2M» («Star Ac» marocaine)