Europe 1 condamnée pour «licenciement sans cause réelle et sérieuse» de Fabien Namias

163
Europe-1

Europe 1 a été condamnée par le conseil des prud’hommes à verser 411.500 euros à son ex-directeur de l’information Fabien Namias pour «licenciement sans cause réelle et sérieuse», a-t-on appris mardi auprès de la juridiction, confirmant une information de «L’Express». Dans cette décision rendue lundi, les juges lui ont accordé 310.000 euros d’indemnités de licenciement, 50.000 euros de dommages et intérêts pour exécution déloyale du contrat de travail et 50.000 euros pour préjudice moral et d’image auxquels s’ajoutent 1500 euros pour les frais de justice. Le journaliste, aujourd’hui directeur général adjoint de LCI, avait été licencié de la station du groupe Lagardère en juillet 2017 car il lui était reproché la chute des audiences, à l’issue d’une convocation à la direction qu’il avait jugé «humiliante» et qu’il n’avait «toujours pas comprise», selon le compte-rendu d’audience cité par «L’Express». Devant les juges, l’avocate du journaliste avait fait valoir que la responsabilité de la chute des audiences incombait à son chef d’alors, Denis Olivennes, ex-président de Lagardère Active. Fabien Namias a été directeur de la rédaction puis directeur général d’Europe 1 de 2013 à 2016, puis avait remplacé en janvier 2017 Jean-Pierre Elkabbach pour l’interview politique de la matinale.