F. CUSSET (YES SIR) : «Nous sommes en cours d’acquisition de sociétés de production»

373

Société de production intégrant le conseil, l’écriture, la production de contenus et la diffusion multiplateformes, YES SIR compte significativement se déployer en 2024. Entretien avec son fondateur François CUSSET.

MEDIA +

Quels sont vos piliers de production ?

François CUSSET

Depuis 2007, YES SIR a élargi son champ d’action pour inclure la production de contenus corporate, documentaires et de fiction, en se concentrant sur une approche qui englobe à la fois les médias numériques et linéaires. Cette double approche a été illustrée par des projets comme «Sarcellopolis» (France TV/2014), un film documentaire interactif diffusé sur le web et à l’antenne. De plus, avec la production de «Police Officier» il y a quelques années, YES SIR a réalisé le premier documentaire numérique pour France Télévisions. Ces initiatives montrent comment l’entreprise s’est adaptée et a innové dans le paysage changeant des médias, en mettant l’accent sur des contenus qui transcendent les plateformes traditionnelles et numériques, tout en restant engageants et pertinents pour leur public.

MEDIA +

Qu’est-ce qui a changé pour vous l’an dernier ?

François CUSSET

Le succès de «Corporate» (France.tv), élue meilleure série française décernée par la SACD, a ouvert la voie à la négociation d’une 2ème saison. Nous avons également attiré l’attention de nombreux autres partenaires intéressés par le développement de fictions. Sur la partie documentaire, il y a eu «Un monde en commun» (4X15’) sur France.tv et la sortie ce 21 janvier de «Plus qu’un jeu», un long métrage documentaire de 70’ pour CANAL+ dédié au sport féminin. Nous avons suivi le parcours des Pink Rockets, l’équipe féminine parisienne de rugby et le quotidien de ses joueuses à travers des portraits croisés en mode Teen Movie.

MEDIA +

D’autres projets documentaires ?

François CUSSET

Planète+ nous a validé la nouvelle série «Pilotes de légende», comprenant six épisodes de 26’ chacun. Cette collection vise à faire revivre les expériences de vol des pilotes, en nous plongeant à l’intérieur du cockpit. Pour cela, nous utiliserons des techniques de narration innovantes inspirées de la Motion Capture, souvent utilisée dans les jeux vidéo. L’objectif de cette série est de toucher un public plus large qu’à l’accoutumé. Nous souhaitons attirer à la fois les passionnés d’aviation et ceux qui sont avides de découvrir des histoires et des exploits extraordinaires. Et d’ici quelques jours, nous allons officialiser le premier deal avec Glénat, l’une des plus grosses maisons d’édition française pour l’adaptation d’une BD à succès en documentaire.

MEDIA +

Vous êtes donc dans une phase d’accélération pour YES SIR ?

François CUSSET

Pour continuer à exceller dans la production en utilisant des techniques de narration modernes, nous suivons actuellement une stratégie d’expansion. Cette logique s’inscrit dans un contexte où les diffuseurs cherchent à attirer un public plus jeune, une tendance que nous adoptons aussi bien dans nos projets de fiction et de documentaire. Dans cette optique, nous sommes en cours d’acquisition de sociétés de production. Après une année record tant en termes de succès d’audience que de réussite économique, notre stratégie consiste à acheter d’autres entreprises partageant nos valeurs, dans le but de créer un mini-groupe audiovisuel de taille humaine. Face aux enjeux internationaux, il est essentiel de ne pas rester isolé. Notre objectif est de devenir un studio autonome, capable de produire en interne notre propre contenu. Nous finalisons un dossier important qui devrait aboutir au cours du 1er semestre 2024. Notre mission actuelle est de rechercher activement d’autres sociétés de production à acquérir pour accélérer notre développement dans les domaines du documentaire et de la fiction.

MEDIA +

En parlant de fiction, vous développez un Teen Drama…

François CUSSET

Oui, YES SIR est à l’origine de ce projet ambitieux. Nous avons fait appel à Simon Barry, un showrunner canadien reconnu pour ses succès sur Netflix. Ensemble, nous travaillons sur une série d’envergure internationale intitulée «Lakrina», écrite en français. Dès le début, nous avons établi un partenariat avec France Télévisions Distribution. Notre prochaine étape consiste à finaliser la bible de la série dans les mois à venir, après quoi nous la présenterons à des partenaires internationaux.