F. GILBERT (Miss France) : «Sans les partenaires, Miss France n’existerait plus»

354

La cérémonie Miss France 2024 se tiendra ce samedi 16 décembre 2023, à Dijon, et en direct sur TF1. L’occasion pour média+ d’évoquer l’évolution du programme avec Frédéric GILBERT, Président de la Société Miss France et producteur de l’élection Miss.

media+

Comment avez-vous pensé la cérémonie de Miss France 2024 ?

Frédéric GILBERT

La cérémonie de Miss France 2024 aura lieu ce samedi 16 décembre 2023, en direct sur TF1 et depuis le Zénith de Dijon. Jean-Pierre Foucault reste aux commandes de ce show. Concernant l’organisation du spectacle, nous avons porté quelques modifications.  Jusqu’à présent, les quinze dernières finalistes défilaient une fois, puis les cinq Miss encore en course effectuaient deux passages devant le jury et le public. Pour cette édition, il a été décidé que les quinze concurrentes sélectionnées défileront à deux reprises. Pour rappel, on valide la ligne artistique en avril avec TF1, puis dès le début de l’été, nous nous mettons en route dans la conception du show.

media+

Quel sera le thème de la cérémonie ?

Frédéric GILBERT

Pour maintenir l’intérêt du public, nous souhaitons continuer à proposer davantage un spectacle, plutôt qu’un défilé. À cette occasion, les 30 candidates à l’élection de Miss France vont présenter un show sur le thème «La boîte à musique des Miss». Il y aura des tableaux des années 80, en passant par la salsa et le rock. Nous allons également découvrir le tableau folklorique avec la présence des danseurs du Moulin Rouge. On se souvient également de Jean-Pierre Foucault en Elton John l’an dernier. Cette année encore, nous allons surprendre le public. Son professionnalisme est remarquable.

media+

Comment se compose le jury de cette édition ?

Frédéric GILBERT

Les candidates du concours seront départagées à égalité par le public et le jury. Cette année, le jury est 100% féminin. Il sera ainsi présidé par Sylvie Tellier, Miss France 2002 et directrice générale de la société Miss France entre 2007 et 2022. Stéfi Celma, Adriana Karembeu, Nolwenn Leroy, Nina Métayer, Estelle Mossely et Élodie Poux complètent le jury. 

media+

Financièrement, avez-vous les moyens d’assurer un tel show ?

Frédéric GILBERT

TF1 n’hésite pas à mettre les moyens sur ce programme. Nous avons aussi beaucoup de partenaires et sans eux, Miss France n’existerait plus. Saint Algue est par exemple un partenaire historique. Des années que Sothys nous accompagne aussi. Notre budget costume est assez colossal. Nous avons beaucoup de partenariat sur ce domaine. Et notons que lorsque nous avons besoin de trente robes pour l’ouverture, ce sont en réalité une quarantaine de robes qui sont créées.

media+

En tant que PDG de la société Miss France, comment vont évoluer vos missions ?

Frédéric GILBERT

J’ai accepté la proposition de devenir PDG de la société Miss France à plusieurs conditions, dont celle de continuer à produire cette émission. Concrètement, je vais devoir m’occuper de davantage de sujets financiers, de stratégie, mais aussi d’assurer l’évolution de la marque Miss France et de continuer à la faire rayonner.