F. RASCLE (Europe 1 Studio) : «L’IA est un outil qui doit nous faire gagner du temps, et non de remplacer des équipes»

376
Fannie RASCLE

Créé en 2018, Europe 1 Studio poursuit son développement avec de nouvelles créations et de nouveaux partenariats. L’occasion pour media+ d’évoquer l’offre proposée et le développement de l’IA avec Fannie RASCLE, Directrice Europe 1 Studio.

media+

En quelques mots, quelle est l’offre aujourd’hui d’Europe 1 Studio ?

Fannie RASCLE

Europe 1 Studio, studio intégré à Europe 1, existe depuis 2018. Nous avons un véritable attachement aux récits. Nous proposons des histoires à nos auditeurs. Notre podcast «Au cœur de l’Histoire» en est un bon exemple. Nous collaborons aussi avec d’autres acteurs comme Apple, Deezer ou encore Spotify. Avec ce dernier, nous avons produit deux podcasts : «L’ombre» et «Le coupable». Nous produisons aussi des contenus brand content. Enfin, nous testons toutes les formes de podcasts. Depuis plus de deux ans, nous travaillons ainsi sur la déclinaison podcast de l’émission TV «Dans les yeux d’Olivier».

media+

En quoi l’innovation est-elle un sujet majeur chez Europe 1 Studio ?

Fannie RASCLE

L’innovation est un sujet important dans notre activité. Le monde du podcast est dans sa phase adolescente : plein de choses restent à construire et à imaginer. Sur ce sujet, Europe 1 Studio a été précurseur, notamment sur la question de la voix artificielle. Nous avons testé cette technologie lors de la dernière élection présidentielle. Nous travaillons actuellement sur les solutions proposées par l’IA. En règle générale, l’auditeur podcast est plus jeune et sans doute plus connecté qu’un auditeur radio.

media+

Quel regard portez-vous sur l’évolution du marché ?

Fannie RASCLE

Je ne suis pas d’accord avec l’image très sombre du marché du podcast qui a été présentée lors de la dernière édition du Paris Podcast Festival. Il est vrai que nous avons connu une réelle euphorie lors de son arrivée en France, mais le marché continue d’avancer. De notre côté, nous avons l’avantage d’avoir une régie très proche. Contrairement à des studios indépendants ou certains groupes de presse, nous avons la production et la régie dans la même maison. Cela nous permet de nouer des relations de confiances avec les annonceurs et de bâtir des liens sur le long terme.

media+

En quoi l’IA peut-elle développer votre activité ?

Fannie RASCLE

Nous sommes encore dans une phase de cadrage au niveau du groupe pour adopter les bonnes pratiques concernant l’IA. Nous sommes dans une logique d’expérimentation. Actuellement, nous travaillons sur la question de la description qui accompagne nos podcasts. Certains pourront être écrits par l’intelligence artificielle. Il est bon de rappeler que l’IA ne viendra pas remplacer des membres de l’équipe ! L’IA est un outil qui doit nous faire gagner du temps pour pouvoir développer d’autres projets.

media+

Quelles sont les nouveautés à venir ?

Fannie RASCLE

Nous en avons beaucoup ! Même si nous souhaitons étaler les projets tout au long de l’année, tous les mois sont très chargés. Pour cette nouvelle saison de «Au cœur de l’Histoire», nous avons fait appel à Virginie Girod, une historienne. Les résultats sont déjà très positifs. Courant novembre, nous reviendrons sur l’assassinat de John F. Kennedy. Enfin, plus globalement, nous travaillons sur la question des archives Europe 1. Nous avons de nombreux sujets exploitables. Nous aurons l’occasion d’en reparler très prochainement.