La France va accueillir le prochain sommet sur les risques de l’IA

128

La France va accueillir la prochaine édition du sommet sur la sécurité de l’intelligence artificielle (IA) à Paris, a annoncé le ministère français de l’Économie mercredi, à l’occasion de l’ouverture au Royaume-Uni d’un 1er sommet mondial. «La France sera honorée de reprendre le flambeau britannique en organisant le prochain sommet», a déclaré le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire. «La France est un leader européen dans le développement de modèles d’IA. Le gouvernement est aux côtés de tous les acteurs privés et publics pour favoriser l’innovation, et réguler selon les risques posés par ces modèles», a pour sa part souligné Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé du Numérique. Un peu plus tard, M. Barrot a précisé que la France allait accueillir ce prochain sommet mondial en présentiel d’ici un an. Dirigeants politiques, géants de la tech et experts sont réunis mercredi et jeudi au manoir de Bletchley Park, l’emblématique centre de décryptage des codes de la Seconde Guerre mondiale, au nord de Londres, pour évoquer les risques suscités par l’essor fulgurant de l’IA. A défaut de régulation ou de politique commune, le Royaume-Uni veut se poser en moteur d’une coopération internationale sur ce sujet qui bouleverse la planète.