F. SERVAN SCHREIBER (CINETEVE): «Nous nous apprêtons à livrer à France TV la série romanesque Romance»

132

MEDIA +

Ce mercredi 9 octobre, CINETEVE produit pour France 2 une soirée continue «Pornographie : jeunesse en danger». Comment l’avez-vous élaborée ?

Fabienne SERVAN SCHREIBER

Il y a quelques mois, je suis tombée sur un débat à la radio sur la question du libre accès des enfants à la pornographie sur internet. J’ai été effarée par tout ce que j’ai entendu. C’est ainsi que nous avons commencé à développer une fiction et un documentaire pour France Télévisions. La fiction «Connexion intime» (95’) met en évidence les nouveaux liens entre la jeunesse et le X en libre-accès. À 22h40, le documentaire «Pornographie : un jeu d’enfant» dénonce le phénomène extrêmement répandu selon lequel probablement 80% des enfants de 11 ans auraient déjà vu du porno sur internet. Cette soirée est faite pour alerter les familles et les encourager à en parler avec les enfants. Et bien sûr mobiliser les pouvoirs publics.

MEDIA +

Sur quoi travaillez-vous actuellement en fiction ?

Fabienne SERVAN SCHREIBER

Nous nous apprêtons à livrer à France Télévisions la série romanesque «Romance» (6X52’), d’Hervé Hadmar, avec qui nous avions fait «Les Témoins» (vendu dans plus de 100 pays). Cette fois-ci, c’est l’histoire d’une rencontre amoureuse qui n’aurait pas dû avoir lieu et qui va bouleverser des destins et changer des vies. Au casting, Pierre Deladonchamps, Olga Kurylenko, Barbara Schulz et Simon Abkarian.

MEDIA +

Faites-vous des adaptations de romans ?

Fabienne SERVAN SCHREIBER

Oui, nous allons bientôt adapter «Est-ce ainsi que les hommes jugent ?» de Mathieu Menegaux, une histoire de harcèlement médiatique. Nous avons également pour projet d’adapter pour ARTE en 90’ «Les Damnés de la Commune» de Raphaël Meyssan. Enfin, nous développons un projet de série avec Michel Bussi, «L’île prisonnière». Le pitch : vous allez voir à la télévision le Bussi que vous n’avez pas encore lu.

MEDIA +

Creusez-vous le sillon de la coproduction internationale?

Fabienne SERVAN SCHREIBER

Absolument ! Il y a d’abord «Parlement» (12X26’), une comédie de Noé Debré qui met en lumière le quotidien de cinq assistants parlementaires. Venus d’horizons et de pays différents, ils naviguent dans la sphère politique entre Strasbourg et Bruxelles. La série, lancée sur le numérique dans un premier temps, est financée par France TV, la ZDF et la Belgique. Dans un autre genre, nous sommes co-producteurs minoritaires de «Survivors», une série d’aventure de 12X52’. Elle est portée par l’alliance entre la ZDF, la RAI et France Télévisions. Nous développons aussi «Cagliostro» (8X52’) : la Révolution Française vue par Alexandre Dumas, et d’autres encore.

MEDIA +

Avez-vous abandonné toute idée de produire du magazine?

Fabienne SERVAN SCHREIBER

Ce n’est pas une priorité aujourd’hui, même si nous avions produit avec bonheur plusieurs numéros de «Soir de Fête» avec Stéphane Bern sur France 2 en 2013, 2016 et 2017.

MEDIA +

Quel est votre futur line-up en matière de documentaires?

Fabienne SERVAN SCHREIBER

Actuellement en production, «Reines d’un jour» (90’) de Raja Amari qui signe pour ARTE le portrait de femmes dans la société tunisienne d’aujourd’hui. Dans un autre style, «Deux couples à Hollywood» (titre provisoire), l’histoire  très romanesque de Marilyn Monroe, Arthur Miller, Yves Montand et Simone Signoret qui ont partagé un morceau de leur vie à Hollywood. Le documentaire est destiné à France TV pour le Prime. Nous livrons également, «Décolonisation, du sang et des larmes» (2X80’) pour France 2 qui sera diffusé en 1ère partie de soirée. A l’approche des Municipales, nous avons produit «Journal de maire» (3X52’) pour France 3. Enfin, nous aurons un grand film sur «Les petits revenants» (les enfants des Français partis pour Daech ), et un magnifique portrait pour Arte de Volker Schlondorf.

MEDIA +

Pour terminer, CINETEVE est nommée aux Emmy Awards…

Fabienne SERVAN SCHREIBER

Oui, nous sommes le seul film français cette année présent parmi les 44 nominés de la compétition 2019 des Emmy Awards. Le documentaire réalisé par Grégory Monro «Michel Legrand, Sans Demi-Mesure», est un film d’amour pour la musique et pour ce grand compositeur aux trois Oscars.

LES DIRIGEANTS

Fabienne SERVAN SCHREIBER

P.-D.G.

COORDONNEES

82, rue de Rivoli 75004 Paris

DATE DE CREATION

1982

PRODUCTIONS

«Connexion Intime» ; «Les Témoins» ; «La Vie devant Elles» ;…