A. CASSI (MIP Markets) : «The Streaming Offensive répond à tous les bouleversements de l’industrie»

107

Les plateformes en ligne sont au cœur de la programmation du MIPCOM 2019, le marché mondial des contenus prévu du 14 au 17 octobre à Cannes. Pour nous en parler, média+ s’est entretenu avec Amandine CASSI, Directrice des Conférences et Contenus de la Division Télévision de Reed MIDEM.

media+

A partir de la thématique «The Streaming Offensive», comment avez-vous constitué le cycle de conférences du MIPCOM 2019 ?

Amandine CASSI

«The Streaming Offensive» répond à tous les bouleversements de l’industrie. Nous allons assister à un grand tournant sur la saison 2019-2020 avec le lancement de nouvelles plateformes dites «direct-to-consumer». Ces nouveaux acteurs, constitués suite aux fusions-acquisitions de grands groupes comme Disney/FOX, Viacom/CBS, Warner/HBO, rebattent les cartes du statu quo entre producteurs et distributeurs. Ces mouvements modifient les façons de faire. Les plateformes viendront s’exprimer au MIPCOM sur l’impact généré en matière d’organisation, de marketing et de business model (gratuit, payant ou hybride). Il s’agit d’une opportunité liée aussi à la technologie qui doit fournir une expérience utilisateur fluide. En parallèle, l’autre gros pilier de «The Streaming Offensive», c’est le contenu. Les groupes audiovisuels se réinventent pour aller s’internationaliser. C’est le cas entre autres d’ITV Studios qui vient d’acheter Armoza en Israël.  

media+

L’offensive du streaming à l’international passe-t-elle aussi par une stratégie plus locale ?

Amandine CASSI

Oui, c’est le cas d’Amazon Studios qui a une stratégie de développement en Europe de contenus originaux. Pour nous en parler, James Farrell, Head of International Original sera présent. Nous allons accueillir également un acteur moins connu en France, Tubi, mais qui creuse son sillon aux États-Unis. C’est un peu le Netflix gratuit, financé par la publicité. Ils enregistrent 20 millions d’utilisateurs actifs chaque mois aux USA, un catalogue de plus de 15.000 titres. Ils travaillent avec des producteurs et des studios comme Warner ou Lionsgate. Tubi a commencé son internationalisation sur des territoires anglophones tels que l’Australie et le Canada. Face à la multiplication des abonnements qui potentiellement peut créer une lassitude chez le téléspectateur, Tubi mise sur le financement de contenus premium en accès gratuit. Pour rappel, les plateformes sont nombreuses à se lancer : Disney+ à 6,99$/mois, Apple+ à 4,99$/mois et HBO Max dont on évoque un abonnement à 15$/mois.

media+

Comment traitez-vous le volet «contenus» dans le cadre des conférences du MIPCOM ?

Amandine CASSI

Ce volet a pour objectif d’expliquer comment fournir les plateformes en contenus. Bibiane Godefroid, Présidente de Newen nous parlera de sa stratégie d’internationalisation, avec notamment l’acquisition de sociétés européennes. Nous aurons aussi des créateurs comme Jed Mercurio qui est derrière «Bodyguard», monumental succès de BBC et Netflix. Nous aurons aussi Darren Star («Beverly Hills 90210», «Melrose Place», «Sex and the City»), le showrunner de la nouvelle série «Emilie in Paris» tournée pour Viacom.

media+

Que retenir du MIP Junior, le marché destiné à la jeunesse?

Amandine CASSI

A travers la «Screenings Library», plus de 1.400 programmes et projets permettront aux producteurs et distributeurs de trouver des partenaires. L’exemple le plus concret concerne Guru Studios qui présente en avant-première mondiale sa série d’animation «Pickwick» (52X11’). Le concept avait été présenté au MIP Junior 2018. Entre temps, le studio a réussi à convaincre Disney et Hulu pour des diffusions prévues aux États-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande, Inde, Corée ou encore au Canada.