Faux comptes de la famille Le Pen sur TikTok: Jordan Bardella appelle à une «régulation»

71

Le candidat du RN aux européennes Jordan Bardella a appelé samedi à une «régulation» des «deepfakes», ou hypertrucages, alors que plusieurs comptes donnant vie à de prétendues jeunes femmes membres de la famille de Marine Le Pen ont fait leur apparition sur Tiktok. «J’appelle les pouvoirs publics à prendre en compte ce phénomène et peut-être à réfléchir à une législation qui puisse nous permettre de protéger le débat démocratique de la multiplication de ces «deepfakes»», a demandé M. Bardella en marge d’un déplacement en Nouvelle-Aquitaine. «Je pense qu’on ne pourra pas faire l’économie d’une régulation sur ces questions», a-t-il dit, pointant le risque de «bousculer» le fonctionnement des élections et de la démocratie via notamment la diffusion de «fausses nouvelles». Interrogé sur une éventuelle plainte, le président du RN a botté en touche. «Nous verrons les suites que nous donnerons à cette utilisation malveillante», a-t-il dit, soulignant qu’il y a «beaucoup, beaucoup» de deepfakes de ce type. «Nous ne sommes pas derrière ces comptes», a-t-il assuré. Des articles de presse ont mis en lumière ces derniers jours l’apparition sur Tiktok de comptes se présentant à première vue comme ceux de jeunes femmes membres de la famille de Marine Le Pen, et faisant la promotion de l’extrême droite – en réalité de faux profils réalisés en empruntant les traits de Marine Le Pen et de sa nièce Marion Maréchal.