France Télécom/harcèlement moral: le procès en appel des anciens dirigeants s’ouvre à Paris

19

Le procès en appel d’anciens dirigeants de France Télécom, dont l’ex-PDG Didier Lombard, s’ouvrait mercredi à Paris, plus de 2 ans après leur condamnation inédite pour harcèlement moral à la suite d’une série de suicides de salariés. En 1ère instance, M. Lombard et l’ancien numéro 2 Louis-Pierre Wenès avaient été condamnés à…


Le contenu de cet article est payant.
Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier.
Cliquer sur le bouton "Ajouter au panier" ci-dessous


4.50 Ajouter au panier