France Télécom: les prévenus continuent de rejeter toute responsabilité

86
Les ex-dirigeants de France Télécom ont-ils mis en place une politique visant à déstabiliser les salariés? Leur procès, qui est à mi-parcours, a permis à plusieurs victimes de raconter leur souffrance, mais les prévenus continuent de rejeter toute responsabilité. Le procès, qui s’est ouvert le 6 mai et s’achèvera le 12 juillet, est inédit: c’est…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier