France Télévisions partenaire de «Médias en Seine»

40

La 2e édition de «Médias en Seine», le festival des médias de demain organisé ce mardi 8 octobre 2019 par franceinfo et Les Echos, sera à nouveau l’occasion pour France Télévisions – partenaire de l’événement – de valoriser ses nouvelles technologies et ses nouveaux formats narratifs au service de tous les publics. Depuis un plateau TV implanté au cœur du festival «Médias en Seine», dans l’Agora de la Maison de la Radio, des directs seront assurés tout au long de la journée sur franceinfo canal 27 dans chaque grande tranche d’information : «Le 6h30 :9h30», «Le 9h30 :13h», «Le 13h :17h», «Le 17h :20h». Lors de ces directs, Camille Grenu, accompagnée de Christophe de Vallambras du MediaLab de l’Information, présentera – en compagnie d’invités – les derniers formats innovants développés par France Télévisions et abordera quatre grandes thématiques sur les enjeux des médias de demain : la place de l’intelligence artificielle, les écritures immersives, les nouvelles interactivités vocales et tactiles, la confiance dans les médias… Outre les rendez-vous du canal 27, deux émissions d’une heure chacune, animées par Christophe de Vallambras, seront proposées à 9h30 et à 15h30 au public de Médias en Seine : elles approfondiront les enjeux des médias de demain et aborderont des thématiques telles que les médias et l’environnement, les technologies et les usages de demain, le rôle des start-up dans les groupes médias… avec de nombreux invités : experts, auteurs, start-uppers … Ces deux talks seront à retrouver sur le site web de Méta-Média. Les visiteurs pourront expérimenter les formats innovants sur le stand de France Télévisions, comme les écrans tactiles virtuels, ou la technologie inédite et exclusive de réalité augmentée interactive. Au foyer E de la Maison de la Radio, ils pourront aussi se plonger dans deux récits à facettes proposés par France Télévisions en matière de recherche narrative : «7 Lives» du réalisateur Jan Kounen, récemment récompensé par le prix fiction du VR Arles Festival, un conte fantastique interactif en réalité virtuelle inspiré par le Japon et la philosophie shinto, qui mêle scènes oniriques et narration empruntée aux jeux vidéo ; et «République», un film interactif pour smartphone réalisée par Simon Bouisson et co-écrit avec Olivier Demangel. A travers 3 trames narratives, 3 histoires en temps réel, 3 Facebook live, cette fiction propose de suivre des personnages dont le destin se trouve lié par un événement tragique. Une narration qui emprunte les codes, usages, langages, instantanéité des réseaux sociaux et qui interroge leur rôle lors d’un tel événement. Ils pourront aussi découvrir deux séries privilégiant les nouvelles écritures vidéo, diffusées cet automne sur francetv Slash : «Youtubeurs : les risques du métier» qui se penche sur l’envers du décor du monde pas si merveilleux des Youtubeurs. On connaît Norman, Squeezie ou Cyprien, ces inconnus devenus stars aux millions d’abonnés et aux revenus plus que confortables. Mais qu’en est-il des 99% qui ne vivent pas de leurs vidéos ? ; et «Mental» qui traite d’un sujet rarement abordé à l’écran : les troubles psychiques chez les adolescents. Cette fiction drôle, touchante et sans pathos fait un grand pas vers la déstigmatisation de la maladie mentale. Adaptée du concept de la série Sekasin, un format créé par YLE et It’s Alive Films. A noter aussi des conférences organisées par France Télévisions à la Maison de la Radio («L’intelligence artificielle : comment les médias s’en emparent-ils ?» avec Eric Scherer, directeur de l’innovation et de la prospective de France TV, …) et aux Echos («Fortnite ; les raisons d’un carton ! Décryptage avec Méta-Média» avec Laure Delmoly, responsable de projets au MédiaLab de France TV). Au programme également, des débats, rencontres, tables rondes, keynotes et masterclass de Médias en Seine.