France TV n’exclut pas de vendre sa part dans Salto

38

La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, n’exclut pas de vendre la part du groupe public dans la plateforme de vidéo sur abonnement Salto, détenue conjointement avec TF1 et M6, a-t-elle dit dans un entretien mardi au «Figaro». Questionnée par le journal sur le fait de savoir si elle pourrait vendre Salto, elle a répondu: «dans le contexte de fusion TF1 – M6, c’est une option afin de concentrer nos efforts sur France.tv, qui doit être le leader incontesté du streaming gratuit en France». Mme Ernotte avait très largement porté le projet Salto, réunissant chaînes privées et service public, lancé fin octobre 2020. Dès novembre 2017, elle avait ainsi plaidé dans une tribune publiée par «Le Monde» «Pour une équipe de France de l’audiovisuel» afin de mieux peser face aux géants américains du streaming. Le projet de fusion entre TF1 et M6, annoncé en mai 2021, est actuellement examiné par l’Autorité de la Concurrence, qui doit donner son feu vert à cette union.