FTV : le Conseil Consultatif des Programmes 2024 a rendu son rapport

63

Depuis 15 ans, France télévisions met chaque année un dispositif unique de consultation des publics, le Conseil Consultatif des Programmes. Cette saison, en plus d’inviter 30 membres du Conseil à échanger plusieurs fois au cours de l’année au siège à Paris, avec les équipes du groupe, France Télévisions a ouvert en parallèle une plateforme digitale pour recueillir l’avis et les conseils d’un collège élargi de 70 membres supplémentaires. Au total, une centaine de téléspectatrices et téléspectateurs de l’hexagone et d’Outremer se sont réunis pour réfléchir à l’information de service public et à ses enjeux contemporains et futurs. Pour cette 15ème édition, les membres du conseil ont été amenés à questionner leur relation à l’actualité aujourd’hui, à croiser leurs regards sur l’offre d’information de France Télévisions, mais aussi penser la médiatisation du débat public et le traitement du changement climatique. Cette année de réflexions autour du thème de l’information a plus que jamais révélé la nature fondamentale de cette matière pour France Télévisions, à la fois comme pilier de son offre mais aussi comme composante essentielle de sa mission de service public. Le vendredi 7 juin, ils se sont rendus au siège de France Télévisions pour présenter les conclusions de leurs travaux devant la direction et les équipes du groupe. «Ce rapport permettra d’alimenter les réflexions qui nous animent chaque jour et de continuer à se mettre au service de ses publics. Car il s’agit à la fois de nos missions et de notre devoir dans le contexte de crise sociale et démocratique que nous traversons où nous, service public audiovisuel, tenons un rôle à part : éclairer les citoyens sur le monde et notre pays mais aussi incarner le reflet de leurs interrogations et de leurs débats», a salué Delphine Ernotte Cunci, PDG de France Télévisions, présente lors de cette restitution. Cette année de réflexions autour du thème de l’information a plus que jamais révélé la nature fondamentale de cette matière pour France Télévisions, à la fois comme pilier de son offre mais aussi comme composante essentielle de sa mission de service public. Les échanges ont mis en lumière la richesse et la légitimité de l’offre d’information de France Télévisions. La multiplicité des formats et des thématiques abordées, tant sur les antennes nationales que régionales, a été particulièrement appréciée, tout en soulignant certains domaines nécessitant des améliorations pour mieux correspondre aux besoins contemporains. Le Conseil a également mis en avant la complémentarité des différents formats proposés, tels que les documentaires, les journaux télévisés et les magazines. Le professionnalisme des figures journalistiques et la rigueur des programmes d’investigation et de fact-checking sont des points forts reconnus par les conseillers et conseillères. Cependant, le Conseil a relevé l’image parfois trop classique de certains programmes historiques d’information de France Télévisions et exprimé l’attente d’une relation plus empathique et spontanée avec le public. Une approche plus accessible et interactive, en particulier dans un contexte d’actualité grave et complexe, est souhaitée. Les membres du Conseil ont exprimé une lassitude générale vis-à-vis des débats politiques et de société à la télévision, évoquant un manque de profondeur et d’authenticité dans les échanges, ainsi qu’une représentation insuffisante de la diversité des idées et de la parole citoyenne. Face à cette lassitude, les membres du Conseil ont proposé plusieurs pistes d’évolution pour les formats de débats télévisés. En conclusion, le Conseil Consultatif des Programmes encourage France Télévisions à innover et à diversifier ses formats de débats pour mieux répondre aux attentes du public et contribuer de manière constructive au débat public dans un contexte de polarisation croissante.