G. CURTIL (France Télévisions) : «L’application FranceTV Sport avait besoin d’évoluer »

65

En cette rentrée et en plein Tour de France 2020, FranceTV Sport déploie sa nouvelle application FranceTV Sport. Une application plus ergonomique et performante pour accueillir le meilleur de l’offre éditoriale du groupe. L’occasion pour média+ de faire le point avec Cécilia OCAMPO, Product manager et Gautier CURTIL, Responsable stratégie digitale chez France Télévisions.

MEDIA +

FranceTV Sport déploie sa nouvelle application. Quels sont les changements ?

Cécilia OCAMPO

L’application FranceTV Sport fait peau neuve et propose des contenus plus riches servis par un design entièrement repensé. Elle propose aux utilisateurs une toute nouvelle configuration à travers 3 axes de navigation : «A la Une», «Directs» et «Résultats». Dans l’entrée «A la Une», une rubrique «L’essentiel en vidéo» reprendra les meilleurs extraits sportifs du moment. «L’actualité à lire» permettra de retrouver tous les articles de la rédaction des sports. Les plus grands rendez-vous de l’été seront disponibles dans la zone «Directs recommandés». Dans l’entrée «Directs», les utilisateurs pourront accéder à tous les directs vidéo en cours, ainsi qu’à ceux recommandés par la rédaction et aux contenus disponibles en replay. Ils pourront aussi découvrir les directs à venir parmi les compétitions et les émissions sportives de France Télévisions. Enfin, l’entrée «Résultats» permettra d’accéder aux scores, aux tableaux et aux classements de la majorité des compétitions toutes disciplines confondues. A l’occasion du Tour de France, l’application France tv sport offrira, dès l’accueil et son menu, un meilleur accès aux événements ainsi que le chromecast des vidéos destiné à diffuser les contenus préférés des utilisateurs en streaming sur leur téléviseur. Elle leur permettra aussi de choisir leur caméra vidéo pour vivre leur direct personnalisé.

MEDIA +

L’application va-t-elle encore évoluer ?

Cécilia OCAMPO

L’application va encore évoluer dans les prochaines semaines et mois à venir. L’objectif est de coller aux attentes des internautes. L’application réunit ainsi le meilleur de l’offre vidéo sportive de France.tv et le meilleur de l’offre éditoriale sportive de franceinfo. Les changements ont été effectués en interne via une équipe comprenant, notamment, trois développeurs Android et trois développeurs IOS.

MEDIA +

Pourquoi ce changement en cette rentrée ?

Gautier CURTIL

L’application avait plus de six ans, elle avait besoin d’évoluer. De plus, cet été, devaient se tenir les Jeux Olympiques d’été de 2020 à Tokyo. En raison de la crise sanitaire, ils ont été reportés à l’été 2021. Nous travaillions sur l’application pour qu’elle soit optimale pour la compétition. L’ancienne version ne pouvait pas supporter la charge de contenus d’une telle compétition sportive. L’édition 2020 du Tour de France est d’ailleurs une bonne phase de tests. Les résultats sont positifs.

MEDIA +

Quels sont vos objectifs ?

Gautier CURTIL

Nous ne sommes pas sur un objectif de nombre de téléchargements à atteindre, mais dans une stratégie de fidélisation en développant un taux d’engagement fort. Notre richesse est aussi notre faiblesse : notre offre de vidéos est très large et nous sommes présents sur l’ensemble des sports et des compétitions. Notre application multisport est évènementielle et nous souhaitons fidéliser l’internaute.

MEDIA +

Quel est le plan de promotion ?

Cécilia OCAMPO

Le contenu drive l’audience de notre application. Les téléspectateurs et les internautes connaissent l’offre éditoriale et vidéo importante de France Télévisions. Nous avons néanmoins diffusé des bandes-annonces, des QR Codes, mais aussi un plan marketing à l’occasion du Tour de France. De plus, nos figures de l’antenne ont mis en avant l’application.

MEDIA +

Qu’en est-il de l’audio pour FranceTV Sport ?

Gautier CURTIL

L’audio n’est pas une priorité dans la stratégie numérique de France Télévisions. Nous avons travaillé sur certains podcasts, mais l’audio n’est pas dans l’ADN du groupe. Évidemment, les choses peuvent changer.