G. GENTON (GENTON Productions) : «Nous sommes capables de produire un documentaire en deux jours»

37

Fondée en 2015, GENTON Productions développe et produit de nombreux contenus et programmes pour la TV (documentaires, divertissements, reportages). Tour d’horizon des projets en cours avec Guillaume GENTON, Producteur & Gérant de GENTON Productions.

media+

Comment se développe aujourd’hui GENTON Productions ?

Guillaume GENTON

Nous couvrons une offre complète de formats, adaptée à tous les supports qu’ils soient destinés à la télévision, à l’entreprise, à la publicité ou l’internet. Nous produisons beaucoup de documentaires avec Cyril Hanouna et sa société H2O Productions pour C8. Parmi les plus récents : «Christian Quesada, nouvelles révélations sur le champion déchu» ou encore «Didier Raoult et la chloroquine peuvent-ils sauver le monde ?». Pour RMC Story, nous avons dernièrement produit «Michael Schumacher : en quête de vérité» qui a rencontré son public. Nous travaillons actuellement avec C8 et H2O sur une nouvelle collection documentaire de Prime Time qui sera annoncée bientôt.   

media+

Vous venez de produire «Les Petits Magiciens» pour Okoo. Un premier pas dans le divertissement ?

Guillaume GENTON

Côté divertissement, nous avons en effet livré à France Télévisions et sa plateforme jeunesse Okoo «Les Petits Magiciens», un Talent Show autour de la magie, présenté par Sylvain Mirouf et Delphine Wespiser. Des enfants âgés de 7 à 14 ans qui proposent des tours vont être appréciés par un jury d’illusionnistes. Il s’agit d’une création française. Le défi a été de proposer une écriture à la fois digitale sur un format de 13’ (et de 26’ pour les demi-finales et finale) qui puisse aussi être également diffusé en TV. C’est un programme sur la transmission entre générations autour de la magie. Concernant la fabrication et la charte de l’émission, nous sommes sur des codes qui s’adaptent à tous les supports. Les canaux de diffusion sont différents mais le public est le même. Toujours en divertissement, Gulli proposera en novembre «Tout le monde…» avec Chris Marques.

media+

Êtes-vous tenté par l’achat de formats ?

Guillaume GENTON

Pas vraiment ! Les gros formats passeront, quoi qu’il en soit, dans les mains des gros producteurs avant nous. Voilà pourquoi nous croyons beaucoup aux créations originales et aux documentaires produits à chaud en fonction de l’actualité. Nous sommes capables de produire un documentaire en deux jours. Ça a été le cas pour le film sur Didier Raoult destiné à C8. Nous nous étions enfermés pendant deux jours dans un studio. Cela réinvente un peu les méthodes de fabrication et ça remet en question un système traditionnel qui coûte souvent cher et qui prend beaucoup de temps. Dès lors que l’on va à l’essentiel, que l’on tourne, écrit, monte et pose les voix nous-mêmes, ça permet d’éviter plusieurs étapes de production coûteuses et chronophages. En faisant preuve de flexibilité et de rapidité dans le traitement des sujets, nous proposons des documentaires qui battent la concurrence en termes de tarifs. Nous avons une vraie carte à jouer puisque nous sommes dans une économie restreinte.

media+

Quelle est votre optique de développement ?

Guillaume GENTON

L’ambition est d’élargir le champ des productions. Nous avons envie de nous orienter vers le jeu. Nous sommes capables de fabriquer aussi des podcasts, comme celui réalisé pour la plateforme Majelan, sur la vie de François Hollande qui a accepté de nous répondre. En plus de GENTON Productions, nous avons une structure d’habillage KENNEDY Agency qui s’occupe de «Touche pas à mon poste», «La Grosse Rigolade» et «Balance Ton Post !» notamment. Nous avons aussi une structure corporate, une autre pour la fiction et une dernière pour l’édition musicale. Nous voulons maîtriser de A à Z la chaîne de production. Nous travaillons avec près de 35 collaborateurs. Par le passé, j’ai eu la chance de travailler pour de nombreuses sociétés de production : Endemol, TF1 Production, ALP, Ah Prod !, Studio 89. Je suis passé par tous les postes : de dérusheur à journaliste, de rédacteur en chef à producteur. J’ai aussi rencontré beaucoup de talents (monteurs, réalisateurs, auteurs, cadreurs,…) qui travaillent aujourd’hui avec nous.