GB: un film controversé sur le Prince Harry en Afghanistan jeudi à la TV

    95

    Un docu-fiction dans lequel le prince Harry est enlevé lors d’une mission en Afghanistan était programmé en Prime Time jeudi soir sur une chaîne privée britannique en dépit d’une demande expresse des forces armées de le retirer de l’antenne.
    Le téléfilm de 90′, programmé jeudi soir à une heure de grande écoute par Channel 4, relate l’enlèvement fictif du prince par des talibans et les négociations pour le faire libérer. Une scène particulièrement dramatique montre l’acteur jouant le prince une arme braquée sur la tempe. Le taliban presse la gachette de l’arme qui n’est pas chargée, tandis qu’un gros plan montre le visage terrorisé du prince.Le chef des forces armées britanniques a tenté en vain de faire déprogrammer le film, qui, selon le général Jock Stirrup «porte atteinte à la sécurité et au moral des troupes britanniques en Afghanistan», au nombre de 10.000 environ. Harry, deuxième fils du prince Charles et de la princesse Diana, a passé dix semaines en Afghanistan avec les forces britanniques il y a 3 ans, avant que sa présence soit éventée. Le risque qu’il constitue une cible privilégiée pour les talibans ou qu’il soit enlevé a justifié son rapatriement précipité en janvier 2008. Les autorités militaires, «très agacées» selon une source de défense, avaient souligné que «si Channel 4 persistait (dans la diffusion), comme c’est probable, ils failliraient à leur devoir de respecter les sacrifices de nos soldats et de leurs familles pour le bien de tout le pays». Mais la chaîne privée a adressé une fin de non-recevoir à leur requête, précisant avoir répondu dans un courrier aux «inquiétudes» du général Stirrup.
    Le docu-fiction «traite le sujet avec sensibilité», a ajouté une porte-parole de Channel 4. «Il s’agit d’un sujet légitime pour un documentaire qui explore les risques auxquels le prince Harry fait face», a-t-elle jugé.