I. BUCHER (Quad Drama) : « Les Combattantes : le budget de 20 millions d’euros est totalement justifié »

135

Après «La Bazar de la Charité», TF1 dévoile ce lundi 19 septembre sa série «Les Combattantes». L’occasion pour média+ d’évoquer cet évènement et ses projets à venir avec Iris BUCHER, Productrice et Présidente chez Quad Drama.

media+

La série «Les combattantes» reprend le casting du «Bazar de la Charité». Pourquoi ce choix ?

Iris BUCHER

En effet, pour «Les Combattantes», les actrices principales du «Bazar de la Charité» (Julie de Bona, Camille Lou et Audrey Fleurot) sont rejointes par Sofia Essaïdi. J’ai eu cette idée pendant la production du «Bazar de la Charité», et TF1 m’a rapidement suivi dans cette décision. «Les Combattantes» est une série en 8 épisodes (52’) qui suit le destin de quatre femmes durant la Première Guerre mondiale : une religieuse (Julie de Bona), une infirmière (Camille Lou), une prostituée (Audrey Fleurot) et une patronne d’usine (Sofia Essaïdi).

media+

Pourquoi avoir voulu montrer le rôle des femmes pendant la Première Guerre mondiale ?

Iris BUCHER

Montrer le rôle des femmes pendant la Première Guerre mondiale est l’idée même de la série «Les Combattantes». La Première Guerre mondiale a été menée par les hommes, certes, mais, les femmes ont fait tourner le pays. Elles ont pleinement participé à l’effort de guerre. Et pourtant…sur les 36.000 monuments aux morts présents dans nos communes, les femmes sont inexistantes. Pour préparer cette série, j’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à trouver des documentaires ou autres projets cinématographiques sur la place des femmes pendant la Première Guerre mondiale.

media+

Comment s’est déroulé le tournage ?

Iris BUCHER

Le tournage de la série «Les Combattantes» s’est tenu de mai à juillet 2021, dans la région Grand Est. Plus de 1.300 costumes et 600 uniformes habillent les nombreux comédiens et figurants. Près de 150 figurants sur certaines journées. Nous avons tournée sur les lieux où se tenaient les combats lors de la Première Guerre mondiale. Le budget de 20 millions d’euros est totalement justifié compte tenu de la production mise en place. Pour la BO, nous avons d’ailleurs fait le choix de faire appel à un orchestre symphonique.

media+

Après le «Bazar de la Charité» et «Les Combattantes», quel est votre prochain projet pour ce casting féminin ?

Iris BUCHER

Il y a aura bel et bien une nouvelle aventure historique avec ce casting. J’aime l’idée de travailler avec ces actrices et de leur donner à vivre d’autres aventures. Cela n’a jamais été fait en France. Concernant cette nouvelle intrigue, je ne peux encore rien révéler…

media+

Quels sont vos projets actuels chez Quad Drama ?

Iris BUCHER

Fin juillet, nous avons livré la série «Les Combattantes» à TF1, mais aussi la série «Vortex» à France 2 (6 x 52’). Cette série se déroule dans un futur proche, en 2025. Tomer Sisley y incarne Ludovic, un capitaine de police judiciaire à Brest. Des scènes de 1998 seront présentes dans l’intrigue. Pour France 3, nous avons travaillé la série «Le Meilleur d’entre nous» (4×52’). Enfin, dès novembre, nous débuterons le tournage du numéro anniversaire de «Meurtres à Saint-Malo». Pour rappel, j’avais produit le premier numéro…qui avait été diffusé le 23 avril 2013, sur France 3. À cette occasion, nous gardons le même casting. Cet épisode anniversaire est attendu sur France 3 en avril 2023.