I. KRIMI (Elegant People) : «Quand on parle de musique à la TV, Il faut savoir oser créer»

350

Coproduite par Elegant People et Flair Production, «Artiste & Co», nouvelle émission musicale sur France 2, donne carte blanche vendredi 8 mai à 23h40 à l’artiste français qui vend le plus en ce moment, Ninho. Entretien avec Issam KRIMI, Directeur artistique & producteur chez Elegant People.

media+

Que voulez-vous changer dans le traitement de la musique à la TV ?

Issam KRIMI

Il faut savoir oser créer. A partir du moment où l’on veut mettre de la musique dans une production audiovisuelle, on en oublie le côté créatif de l’exercice. Il faut casser ce schéma. Sur une émission comme «Artiste & Co» pour France 2 (diffusion vendredi 8 mai à 23h40), nous donnons carte blanche à un artiste issu ou en connivence avec les cultures urbaines, qui lui-même peut inviter d’autres artistes. Il faut que ce soit un nouvel espace de création. Ce terrain de jeu a la vertu de provoquer des rencontres, des duos, mais aussi des créations ou promotions nouvelles, joués, enregistrés et diffusés nulle part ailleurs. Sur l’émission, nous avons fait appel au réalisateur Fred de Pontcharra qui propose un dispositif image plus proche du clip et du film (scénographie, pas d’animateur, montage fluide entre les séquences off, live, et éditoriales). Et concernant les prochains numéros, tout va dépendre du déconfinement.

media+

Fondée en 2014, comment avez-vous développé l’activité d’Elegant People ?

Issam KRIMI

Nous sommes à la fois une société de création, d’édition et de production musicale mais aussi de contenus audiovisuels. Nous avons débuté avec de la production exécutive de musiques de films documentaires pour Arte, France 2, BBC, ZDF et PBS. Le développement d’Elegant People porte aussi sur des programmes audiovisuels où la musique a une part importante. Notre première production exécutive était destinée à la première bio du Pape François pour France 2.

media+

Vous êtes aussi à l’origine de la création de formats audiovisuels dans les domaines des arts et plus particulièrement de la musique ?

Issam KRIMI

C’est exact ! De par mon métier, je suis multi-casquettes, à la fois pianiste, compositeur et producteur de musique. J’ai fait de la production d’albums pendant longtemps et j’ai monté un studio d’enregistrement. Depuis 5 ans, l’audiovisuel est un domaine que je développe davantage. Je réfléchis à des formats spécifiques. En France, on a du mal à penser la musique par rapport à l’audiovisuel alors que nous savons très bien le faire pour les albums et les concerts.

media+

De quoi vous inspirez-vous ?

Issam KRIMI

Je me nourris de productions audiovisuelles anglo-saxonnes. Quand on voit les derniers documentaires musicaux sur Netflix, on distingue à la fois une manière de penser, de réaliser et de produire différente de ce que l’on voit habituellement.

media+

Sur quels projets travaillez-vous ?

Issam KRIMI

Nous avons des envies communes avec France 2 pour créer une nouvelle manière de voir la musique et d’accompagner des artistes à la télévision. A côté de cela, nous développons plusieurs formats, des plus ambitieux aux plus souples. Je fonctionne sur la production audiovisuelle comme je fonctionne sur la musique. Et selon les projets, nous sommes ouverts aux coproductions.