INA : hausse du c.a., des investissements et du résultat en 2018

144

Le chiffre d’affaires de l’Institut national de l’audiovisuel progresse pour la troisième année consécutive et atteint 39,4 millions d’euros (M€), soit une hausse de près de 10% par rapport au niveau de 2015. Sous l’effet de la poursuite de la politique de renforcement des procédures de gestion, d’achats et de contrôle de la dépense, les charges d’exploitation sont contenues à 38,4 M€, soit 1 M€ de moins que l’objectif fixé par le COM4. La masse salariale (66,5 M€) est maîtrisée, respectant le montant-plafond fixé par le COM (67,5 M€). Ainsi, en dépit d’un contexte budgétaire contraint, marqué par une baisse de 1,65 M€ du montant des ressources publiques alloué à l’INA par rapport à celui prévu au COM4, le résultat avant impôt et intéressement s’établit à 0,8 M€ (0,2 M€ en 2017). Le résultat net demeure stable à 0,5 M€. La solidité des résultats enregistrés depuis 2015 permet à l’INA de réaliser en 2018 un montant d’investissements inédit de 21,6 M€ (hors immobilier), principalement dans les infrastructures et outils informatiques nécessaires à la poursuite de la transformation numérique de l’entreprise, sans obérer la poursuite de son projet immobilier, intégralement autofinancé à hauteur d’un montant total de 26 M€ et dont la première phase s’est achevée en décembre avec la livraison du réaménagement du bâtiment historique dit «Bry1», précise l’INA dans un communiqué de presse. Soutenue par un taux de réalisation du plan de sauvegarde et de numérisation des collections (PSN) supérieur à celui anticipé par son COM4 (87% à fin 2018, contre 78% fin 2017 et 61% fin 2015), la politique d’innovation éditoriale, que reflètent notamment les 730 modules de décryptage de l’actualité produits l’an dernier pour franceinfo ou ceux désormais proposés pour Culture Prime, le média social culturel de l’audiovisuel public, a ainsi permis de porter en 2018 l’audience de l’INA au niveau record de près de 510 millions de vidéos vues (+ 13% dont Twitter + 155%, Instagram + 148%, YouTube + 26%, Facebook + 9%), précise aussi l’Institut. «Les solides résultats de l’année 2018 confortent notre stratégie et permettront à l’INA d’accélérer encore en 2019 le déploiement de son projet entreprise, afin de proposer début 2020 une première version de son Hub, plateforme d’arrimage unique de toutes ses offres qui incarnera la promesse faite à nos concitoyens d’une mémoire augmentée destinée à aider chacun, chaque jour, à mieux comprendre le présent pour mieux construire l’avenir», a déclaré Laurent Vallet, PDG de l’INA.